- Publicité -


En Aveyron, Thomas de Vuillefroy travaille à un langage adapté aux écrans

 

Thomas de Vuillefroy

En Aveyron, l’artiste Thomas de Vuillefroy travaille à un langage adapté aux écrans, et son raisonnement intéresse les chercheurs.

L’artiste a développé toute une réflexion autour des images que l’on regarde tous, aujourd’hui, sur les écrans. “C’est un projet auquel je pense depuis vingt ans. Il a surgi dans les couloirs de l’école d’arts appliqués Penninghen où j’ai fait mes études.”
“Il est clair qu’aujourd’hui, on se sert des écrans comme d’une super feuille de papier qu’on fait dérouler. Mais cela ne peut vraiment pas fonctionner correctement car on voit beaucoup plus d’informations sur un écran que sur une feuille de papier équivalente”.

L’artiste a développé son argumentaire dans une conférence appuyée sur de nombreux exemples, qu’il a présentée en 2022 à La Menuiserie à Rodez: si l’on prend les écrans des messages autoroutiers par exemple, le support ne permet pas avec le langage écrit de transmettre un message précis, ou alors il faut le faire défiler, mais ce n’est pas adapté à des automobilistes qui doivent rester concentrés sur la route.

A partir d’autres exemples mais également à partir de comparaisons avec des œuvres d’art émanant d’artistes qui ont inventé leur propre langage (notamment Kandinsky), Thomas de Vuillefroy esquisse les pistes possibles: inventer un langage abstrait, qui intégrerait des couleurs, des valeurs, dans une image en profondeur qui permettrait d’intégrer une notion de temps.
Cela permettrait de communiquer beaucoup d’informations en très peu de temps. Mais c’est vrai qu’il faut tout inventer, et ce langage, s’il est créé un jour, demandera, comme tout langage, un apprentissage”.

Après? Comme tout est à inventer, l’artiste en reste pour l’instant au stade de l’intuition, mais son raisonnement a intéressé des chercheurs: en juin, une scientifique l’a mis en contact avec trois scientifiques, à la fois linguistes (spécialistes du langage) et codeurs, donc spécialistes du langage informatique.
Ils ont trouvé ‘rafraîchissant’ ma façon d’aborder les choses par le biais de l’art et de l’intuition, tout en validant la conclusion : il faut un langage spécifique à l’ écran. Maintenant ce sont plutôt des gens comme eux qui seront en mesure de le faire mais je veux être au plus près de cette aventure!

slide de la conférence de Thomas de Vuillefroy donnée à Rodez, 2022

 


slide de la conférence de Th. de Vuillefroy donnée à Rodez, 2022. Approche d’un langage potentiellement adapté aux écrans


 

- Publicité -
Article précédentRevue de pesse: Un reportage de France 3 sur le sculpteur Cédric Leborgne (31) qui multiplie les commandes publiques
Article suivantA Figueres (Espagne), le musée Dali expose le Christ de Saint Jean de la Croix