- Publicité -


A Montpellier, Numa Hambursin suggère au maire d’étendre le 1% artistique aux immeubles privés (source : le Journal des arts)

Numa Hambursin


Le  Journal des Arts a accordé une longue interview à Numa Hambursin, directeur du Moco, deux ans après son arrivée à la tête de cette structure qui regroupe à Montpellier l’Ecole des Beaux-Arts et deux centres d’art, le MoCo (Hôtel des Collections) et la Panacée.
Au cours de cet entretien, Numa Hambursin annonce que le maire de Montpellier, Michael Delafosse, “a pris en compte ma proposition d’élargir le 1 % artistique aux immeubles privés. Un comité vient d’être mis en place pour s’assurer du dispositif, de la qualité des œuvres et du dialogue entre artistes et promoteurs immobiliers. J’espère que de nombreuses œuvres d’art vont ainsi fleurir dans la métropole montpelliéraine, dans les immeubles ou à l’extérieur”.



 

- Publicité -
Article précédentA Perpignan, le festival Hütopi, première action du futur tiers-lieu Le Bahü, qui doit ouvrir en 2024
Article suivantCatalogne espagnole: décès d’Antoni Vila Casas, grand mécène de l’art catalan