- Publicité -


Le peintre montpelliérain Mohamed Lekleti expose au MAC Lyon dans l’exposition Incarnations

L’exposition Incarnations, le corps dans la collection du MAC Lyon explore, à travers une sélection d’œuvres de la collection, la façon dont les artistes se sont approprié la question du corps, en tant qu’objet artistique et objet d’étude mais aussi en tant que médium. Conçue en deux actes, elle se déploie sur toute l’année 2023 et revient sur quarante années d’histoire du MAC Lyon.

Il plonge au noir zénith- technique mixte sur papier 152×240 – 2022

Parmi les artistes sélectionnés, le montpelliérain Mohamed Lekleti, avec une œuvre intitulée Il plonge au noir zénith– technique mixte sur papier 152×240 – 2022.

Les artistes exposés :  Marina Abramović & Ulay, Eija-Liisa Ahtila, Sunday Jack Akpan, Maxwell Alexandre, Ed Atkins, Edi Dubien, Erró, Eva Fàbregas, Marie-Ange Guilleminot, Thomas Hirschhorn, Smaïl Kanouté, Mohamed Lekleti, George Maciunas, Bruce Nauman, Hans Neleman, ORLAN, Marilou Poncin, Mel Ramos, Alain Séchas, Sylvie Selig, Tavares Strachan, Claire Tabouret, Xavier Veilhan, Bernar Venet.

“Incarnations”,  Musée d’art contemporain de Lyon (MAC)
21 septembre – 7 janvier 2024.

  • L’œuvre exposée au MAC de Lyon est en cours d’acquisition par le musée.
  • En 2023, l’artiste a également exposé au musée d’art contemporain de Lisbonne (MNAC) dans l’exposition Plus bleu que bleu qui réunissait des artistes marocains pionniers et contemporains.


 

- Publicité -
Article précédentA Montpellier, la ville met en place des droits de monstrations pour les expositions Salle Saint-Ravy
Article suivantA Perpignan, le festival Hütopi, première action du futur tiers-lieu Le Bahü, qui doit ouvrir en 2024