- Publicité -


A Montpellier, la ville va installer une sculpture de Germaine Richier en centre ville et lance une souscription pour trouver des partenaires

Crédit photo : Cécile MARSON – Montpellier Méditerranée Métropole La Spirale, 1957, bronze Numéroté 1/6, 315×58×60 cm Collection de l’École Normale supérieure de Paris-Saclay, Gif-sur-Yvette © Adagp, Paris 2023

A Montpellier, la ville annonce qu’elle va installer un nouveau tirage d’une oeuvre de la sculptrice Germaine Richier, La Spirale. Cette oeuvre prendra place en 2025 sur l’esplanade Charles-de-Gaulle, transformée et végétalisée dans le cadre de son réaménagement urbain.
Cette oeuvre est visible dans le cadre de l’exposition Germaine Richier, une rétrospective proposée au musée Fabre jusqu’au 5 novembre 2023.

Avec la restauration du kiosque Bosc et des sculptures environnantes, l’installation de La Spirale viendra compléter le projet d’embellissement de l’esplanade porté par la ville. Cette spirale est née d’un coquillage ramassé sur le sable, et “incarne, du haut de ses 3,15m, un élan de vie semblant sortir de terre, symbole d’une nature à préserver”, poursuit la ville dans son communiqué.

Pour concrétiser ce projet, et depuis le lancement de l’exposition, le musée Fabre propose aux entreprises comme aux particuliers de participer à l’acquisition de cette nouvelle oeuvre bientôt accessible et visible de tous, sous forme d’une souscription publique, d’un partenariat ou sous la forme d’un mécénat personnalisé.



- Publicité -
Article précédentLe sculpteur breton Francis Benincà au Musée des Arts Précieux Paul Dupuy à Toulouse
Article suivantA Aubais (30), disparition du plasticien Patrick Saytour