- Publicité -


En 2023, Nîmes fête les trente ans de Carré d’Art

 

Crédit: ville de Nîmes_Dominique_Marck

Carré d’Art, bâtiment réalisé par l’architecte anglais Norman Foster, aura trente ans en 2023, plus précisément le 9 mai, à 11h.

Mais c’est toute la programmation de 2023 qui sera principalement consacrée à cette célébration. Nîmes veut en profiter pour mettre en valeur la collection dont les premières acquisitions datent de 1986 grâce à un partenariat du Ministère de la Culture et de la ville de Nîmes.

Principaux événements de cet anniversaire, au sein de Carré d’Art, mais également dans la ville de Nîmes:

A CARRE D’ART

  • La mélodie des choses,  Regard sur la collection. Dès le 17 janvier 2023. Carré d’Art – 2e étage.
    Cette présentation permet de découvrir ou revoir des œuvres allant des mouvements apparus dans les années 1960 comme le Nouveau Réalisme et Supports-Surfaces jusqu’aux propositions les plus contemporaines mais aussi la peinture française ou allemande des années 80 et la présence d’artistes singuliers.
    Un parcours plus ou moins chronologique sur les deux étages du musée. On y trouve la façon dont figuration et abstraction entretiennent un dialogue toujours renouvelé ou la place du récit dans la fabrique des images et des représentations du monde. Elle met aussi en lumière la diversité des médiums utilisés dans les dernières décennies, peinture, assemblage, installation, vidéo, performance. Toutes ces œuvres permettent d’inventer de nouvelles relations esthétiques et sensibles au monde qui nous entourent.
  • Regards sur une collection par Walid Raad et Tarik Kiswanson, Carré d’Art – 3e étage – 9 mai-17 septembre 2023
  • Regard sur la collection photographique du musée par Suzanne Lafont. Carré d’Art – galerie Foster, 9 mai-17 septembre 2023
  • Martin Syms, Ugly Plymouths. Carré d’Art – Galerie de l’atrium (niveau – 1). 9 mai- 17 septembre 2023

HORS LES MURS

L’art contemporain sera présent dans toute la ville de Nîmes de mars à décembre.

  • Musée des Beaux-Arts: Martial Raysse, 23 mars-3 décembre
  • Chapelle des Jésuites:  Noé Soulier, Fragments. 9 mai-3 septembre
  • Musée du vieux Nîmes: Anna Boghiguian, Latoya Ruby Frazier, Yves Reynier, Mounira Al Solh, Patrick Saytour. Sélection d’œuvres textiles. 13 mai à décembre
  • Musée des cultures taurines – Originaux des affiches de la féria. Fin mai-19 novembre 
  • Muséum d’histoire naturelle: Jean-Luc Moulène, Jean-Michel Othoniel, Ugo Rondinone, Philippe Favier. Mi-juin-19 novembre.
  • Musée de la romanité, Oliver Laric, qui a travaillé sur les collections archéologiques. 21 avril- 22 octobre.

 

 

 



- Publicité -
Article précédentUne jeune Ukrainienne lauréate du concours “Une image pour ma carte” lancé par Carcassonne Agglo
Article suivantEn Haute-Garonne, un projet raconte en image la vie des Haut-Garonnais venus d’ailleurs