- Publicité -


Appel à candidature – Résidence de territoire, communauté de communes Aure Louron (65)

Répondre avant le 31 janvier


Pour des artistes professionnels, résidant hors territoire de la communauté de communes, aimant travailler avec le public scolaire.

Enveloppe de 14000 € pour l’artiste, qui comprend les déplacements, mais  hébergement et repas du soir pris en charge par ailleurs

Appel à projet complet
Dossier à envoyer à ce mail

P[art]cours, année scolaire 2023-2024
Dans le cadre la convention de généralisation à l’éducation artistique et culturelle, le Pays d’art et d’histoire de la communauté de communes Aure Louron lance un appel à candidatures pour une résidence artistique de territoire autour du thème de “La cour de récréation, lieu de vie, de partage, d’échanges”.Le thème et les objectifs de la résidence La Communauté de Communes Aure Louron a choisi un thème en lien avec le public jeune, un thème dans lequel les élèves se retrouveront, à savoir le lieu essentiel dans la vie scolaire d’un enfant, celui de la cour de récréation.
La résidence de territoire touchera les élèves et les équipes pédagogiques d’environ 8 à 10 classes réparties sur environ six écoles, ainsi que les habitants.

Période de résidence
comprise entre septembre 2023 et mai 2024. Durée variable en fonction du temps, du ou des artistes, de leur nombre et des besoins du projet. Résidence continue ou fragmentéeProjet ouvert à tous les champs artistiques :
musique, théâtre, danse, cirque, arts plastiques, marionnettes, art de rue, photographie, cinéma et audiovisuel, design, architecture, littérature, poésie, bande dessinée, arts numériques…

Objectifs et axes de travail :
– Réaliser une œuvre artistique participative à partir d’un travail de réflexions mené avec les élèves et les équipes pédagogiques, sur leur cour de récréation, ce qu’elle représente pour eux, comment ils la vivent, comment ils la ressentent, comment ils la rêvent…
– Mettre en avant les problématiques d’environnement, de citoyenneté, d’éducation, de genres.
– Privilégier des temps d’échanges, de réflexion, de sensibilisation à la démarche artistique – Illustrer, de façon concrète ou abstraite, les solutions envisagées, pourquoi pas utopiques, proposées par les élèves.
– Faire participer les habitants d’une manière ou d’une autre afin de donner au projet une dimension territoriale.
– Avoir une démarche éco-responsable dans la réalisation de l’œuvre, en utilisant des matériaux locaux le cas échéant, et avoir un bilan carbone le plus neutre possible.
– Présenter / exposer l’œuvre dans la cour de récréation de(s) école(s) concernée(s).
Il ne s’agit pas de réaménager la cour de l’école, mais de réaliser une œuvre artistique participative, visuelle ou non, et pour laquelle il devra rester une trace (vidéos, enregistrements, écrits, œuvre plastique…).

  • La Communauté de communes Aure Louron (CCAL) comprend 46 communes réparties sur les vallées d’Aure et du Louron dans les Hautes-Pyrénées, et compte près de 7 000 habitants. Ce territoire de montagne est labellisé Pays d’art et d’histoire depuis 2008 et mène ainsi depuis près de quinze ans des missions d’animation et de valorisation du patrimoine auprès de tous les publics. Les actions auprès du public jeune et des habitants sont l’une des priorités du label.


 

- Publicité -
Article précédentA Perpignan, l’ancien maire Jean-Paul Alduy sort un livre d’aquarelles
Article suivantA Perpignan, Urban Art up ouvre une Résidence Urbaine pour les artistes