- Publicité -

A Montolieu (11), le musée Cérès Franco ferme ses portes le 30 octobre pour trois ans de travaux

crédit Montolieu livre- Musée Ceres Franco


Ouvert en 2019, le musée Cérès Franco va fermer trois ans pour travaux. Le musée a connu quelques années difficiles peu après son ouverture, avec les périodes liées au Covid bien sûr, mais surtout avec le décès de celle qui avait porté ce projet depuis le début, Dominique Polad-Hardouin, la fille de Ceres Franco.
La galeriste Ceres Franco, dont la collection est à l’origine de ce musée,  est décédée à son tour il y a un an, en novembre 2021.
Pour clore cette saison, l’équipe du musée propose notamment un hommage à Cérès Franco le 22 octobre, avec la projection du film Cérès réalisée par l’une des petites-filles de la galeriste, Clémence Hardouin, projection suivie d’un concert de musique latino-américaine.

Le musée va ensuite fermer pour trois ans, pour un ambitieux projet pour lequel les collectivités (Région, Département de l’Aude, Carcassonne Agglo et commune de Montolieu) bouclent actuellement le montage financier., qui sera de l’ordre de 5 millions €.
Ce chantier est lié à la procédure dans laquelle s’est engagé le musée afin d’obtenir le label Musée de France, qui demande certaines amélioration.

Les travaux d’agrandissement et de rénovation visent à faire de ce lieu un véritable musée.
Ce projet est essentiellement porté par la Région Occitanie, en la personne de sa présidente Carole Delga qui a rencontré à plusieurs reprises Cérès et qui a impulsé la dynamique qui manquait pour faire naître ce musée, autour d’un partenariat public-privé.
Le cabinet Passelac Roques, qui a réalisé le musée Soulages à Rodez, a dessiné le nouveau musée Cérès Franco. Pour l’instant, sans que le projet ait été dévoilé, on peut déjà affirmer que le musée disposera de réserves pour accueillir dans de bonnes conditions les 1651 œuvres ayant fait l’objet de la donation.

L’espace d’exposition sera agrandi pour permettre de présenter une ou deux expositions par an dont une relative à la collection et une autre d’artistes contemporains.
Seront aussi créés un espace de médiation – plus de 2000 enfants et jeunes sont accueillis chaque année dans le cadre de visites pédagogiques avec un travail de création conduit par un artiste -, un lieu de documentation et d’archives mais aussi des bureaux pour le personnel.
Par ailleurs, les travaux vise à doter le musée de chauffage et de climatisation et d’assurer l’accès de l’étage aux personnes à mobilité réduite. 



 

- Publicité -
Article précédentAppel à participation: 7e Salon de dessins et paréidolies, Béziers
Article suivantL’Abbaye de Beaulieu-en-Rouergue (82) a attiré 16 000 visiteurs depuis sa réouverture