- Publicité -


Dans les Pyrénées-Orientales, déjà trois expos programmées pour Joseph Maureso en 2022

 

crédit Joseph Maureso

L’artiste qui vit et travaille à Canet-en-Roussillon exposera à l’espace des Arts au Boulou, dans le cloître d’Arles sur Tech et au Prieuré de Marcevol.

« Cette année 2022 sera pour moi sous le signe de cette suite intitulée de façon évidemment restrictive De l’enfouissement à la résistance. (…) L’expérience individuelle et collective de la crise politico/sanitaire est au travail et laisse ses traces sourdes et profondes dans le rayonnement relatif de mes pensées et de mes peintures.
Les traces certes mais aussi un espace de réaction, de tentative de reconstruction de tout ce qui a été détruit, les possibilités d’une survivance, à l’échelle de mon espace personnel comme figure métonymique, de ce qui pourrait advenir dans ce monde que nous partageons avec tant d’iniquités !

« Enfouissement des recluses », acrylique géotextile sur châssis bois

 

 



 

- Publicité -
Article précédentA Toulouse, la Halle de la Machine va accueillir un cheval dragon, Long Ma
Article suivantA Sète, Hervé di Rosa lance la collection “Les cahiers d’Hervé Di Rosa”