- Publicité -


A Montpellier, le musée Fabre lance un crowd-funding pour acquérir un triptyque de Yan Pei-Ming

 

A Montpellier, le musée Fabre lance un crowd-funding et espère ainsi réunir 300 000€ pour acquérir un triptyque de Yan Pei-Ming, qui serait particulièrement pertinent dans les collections du musée.


L’artiste chinois a réalisé cette œuvre en 2019 à l’occasion du bicentenaire de Gustave Courbet. Il réalise alors trois portraits de l’artiste en compagnie de son mécène montpelliérain Alfred Bruyas: un portrait de l’artiste, un du mécène et un autoportrait.

L’œuvre est un hommage à un tableau emblématique du musée Fabre, La rencontre. Yan Pei-Ming appelle cette confrontation passé-présent L’Impossible rencontre.

L’œuvre est présente dans les collections du musée Fabre, où elle avait été déposée “à titre gracieux” en 2020. Elle est aujourd’hui visible dans le cadre de l’exposition consacrée aux récentes acquisitions du musée, La Beauté en partage.

Le musée espère convaincre des entreprises locales et nationales dans le cadre du mécénat mais également des amateurs d’art.

  • Né à Shanghai, installé à Dijon depuis 1980, date à laquelle il débute ses études à l’école des beaux-arts de la ville, Yan Pei-Ming découvre en 1988, lors d’un séjour à Montpellier, La Rencontre de Gustave Courbet. Aussi appelé Bonjour, Monsieur Courbet, ce tableau, donné par Alfred Bruyas à la Ville en 1868, figure parmi les chefs d’œuvre du musée Fabre.
  • © musée Fabre/Frédéric Jaulmes

     



 

- Publicité -
Article précédentEdition: Jean-Noël Criton publie un roman graphique, Albert André, une vie à l’œuvre
Article suivantAppel à candidature pour la saison 2022-2023, Espace Saint-Ravy (Montpellier)