- Publicité -


Dans le Lot, Paul et Rémi mettent un terme à leur aventure en duo avec Sismikazot

 

crédit: Sismikazot

Dans un texte écrit à quatre mains, Paul et Rémi qui forment depuis une dizaine d’années le duo Sismikazot, annoncent partir prochainement chacun sur ses projets personnels.


Ça fait bientôt dix ans que Sismikazot existe. On se connaît depuis le collège, 1998 exactement (ce qui ne nous rajeunit pas). On a fait nos premiers graffiti ensemble en 2007, on a encore le sentiment que c’était hier. On a grandi ensemble, on s’est construit ensemble et nous ne serions certainement pas qui nous sommes aujourd’hui sans cette histoire qui nous lie.
On sent petit à petit qu’on se rapproche de la fin d’un cycle, qu’on a fait le tour dans nos têtes. Il n’y a aucune mauvaises histoires ou embrouilles entre nous bien au contraire. Aujourd’hui, on a besoin et envie de se recentrer sur nos vies et projets personnels. On ne s’interdit pas, de se retrouver de temps en temps pour que la flamme ne s’éteigne jamais vraiment. Ce n’est pas un point final. D’ailleurs, avant d’écrire une nouvelle page, il nous reste encore deux ou trois projets à faire et à partager avec vous dont une expo en novembre dans le Lot. Nous ferons aussi bien évidemment un pot de départ dans notre atelier à Cornac (rendez-vous le 3 décembre)“.

Les deux complices vont néanmoins réaliser un livre pour retracer leur parcours et toutes les œuvres réalisées en commun depuis dix ans.

D’ores et déjà, il est possible de suivre les projet solo de chacun des deux :



 

- Publicité -
Article précédentA Toulouse, Mix’Art Myrys ouvre un espace extérieur
Article suivantUn film sur le peintre toulousain Titos Kontou récompensé au festival du film d’artistes du Mans