- Publicité -


La céramiste montpelliéraine Camille Sabatier à la Biennale internationale de la céramique en Corée

 

Une des sculptures de la céramiste montpelliéraine Camille Sabatier, Fleur, a été sélectionnée en mars 2021 par les organisateurs de la Biennale Internationale de la Céramique en Corée.

L’œuvre a été envoyée grâce au soutien de l’Institut Français de Corée.

La Biennale s’est ouverte le 1er octobre et dure jusqu’au 28 novembre.

Ce travail fait partie d’une série visible sur le site de l’artiste, datant de 2018 : Fleur renversée, Fleur de rencontre, Fleur emballée, Fleur se soulevant.

 

grès, glaçure rose, acier, 40 x 40 x 165. Crédit: Camille Sabatier

« Les fleurs à l’envers, avec une tige enroulée autour ou enveloppant le bourgeon, sont généralement utilisées comme un jeu dans lequel celui-ci doit être redressé, secoué ou retourné pour être tenu droit.
Le premier de la série, Flower (fleur), est conçu pour un jeu de haut en bas, de montée et de descente. J’ai essayé d’exprimer la vulnérabilité, les propriétés de pliage et l’instabilité des matériaux par le jeu d’éléments qui se succèdent sur une tige fine. Je l’ai peint entièrement en rose pour le rendre doux, tout comme les roses se mélangent et révèlent parfois la couleur de cette terre ».

 



 

- Publicité -
Article précédentMusée: la Fondation Bemberg (Toulouse), L’exposition événement de cet automne à Shanghai
Article suivantDans le Gers, Charlotte Massip conçoit cinq étiquettes pour la Maison du Whisky