- Publicité -


Appel à projet: résidence de territoire 2021, Parc naturel régional de l’Aubrac

Répondre avant le 24 octobre
Réponse définitive en novembre.
Dotation forfaitaire de 8000 € pour l’ensemble du projet 

Renseignement : Laurent Joyeux, PNR de l’Aubrac
les lundis et mardis (05 32 09 17 05) et par mail. 

Documents à envoyer uniquement par mail
L’appel à projets dans son intégralité

Porté par le Parc naturel régional de l’Aubrac, la Communauté de communes des Causses à l’Aubrac, la Direction Régionale des Affaires Culturelles Occitanie

  • Le parc naturel de l’Aubrac
    La charte du Parc naturel régional de l’Aubrac, 53ème Parc naturel régional français déclinent des orientations visant à œuvrer au rayonnement et à rendre le territoire attractif, à soutenir la création et encourager les projets artistiques, à mobiliser les acteurs et à structurer une offre culturelle fédératrice, tout au long de l’année.
    Le PNR se dote ainsi d’une véritable politique culturelle, autour de trois problématiques principales : 1. Le(s) paysage(s) et les notions d’expériences, de traversées esthétiques de la nature, d’aménités environnementales ; 2. La transhumance, l’itinérance, le parcours et son corollaire, l’art de la marche ; 3. La prise en compte des habitants pour un partage du sensible et des émotions.

 

  • La communauté de communes des Causses à l’Aubrac travaille sur son projet culturel de territoire, qui définira les enjeux du développement culturel et élaborera les actions en fixant leur budget.

La Communauté de communes a été sollicité par le PNR de l’Aubrac et la DRAC pour développer une résidence de territoire sur le territoire commun de la Communauté de Communes des Causses à l’Aubrac et du PNR Aubrac dont dépendent les communes de St Geniez d’Olt et d’Aubrac, Pomayrols, Prades d’Aubrac et Castelnau de Mandailles.

  • La résidence : «De vallées en plateau»
    Cette résidence se déploiera sur ce territoire autour des thématiques : vie quotidienne des agriculteurs et habitants du territoire hier et aujourd’hui, transhumances, échanges vallées-plateau, variété des paysages.
    Vivre sur ce territoire et dans ses paysages (boraldes, vallées, plateau et estives), en raison de ses saisons très marquées implique et conditionne un certain nombre d’activité telles que l’agriculture, l’agropastoralisme, les transhumances.
    La transhumance, activité primordiale signifie de façon très éclairante étymologiquement « au-delà, la terre » et elle symbolise une forme de communication et de relations vallée-crête-plateau-estives-drailles…
    Il conviendra de s’interroger sur la représentation de ce territoire et de sa richesse pa- trimoniale ainsi que sur la transmission de son patrimoine culturel immatériel qui fonde l’identité culturelle de l’Aubrac.
    Il s’agira aussi de retranscrire la perception du territoire à travers des mots, des dessins, des récits, des créations qui se nourrit d’un collectage de la mémoire, des activités hu- maines, toponymies, anecdotes, histoires locales, légendes et traditions, éventuellement en occitan, du patrimoine architectural, musical et chorégraphique.
    Cette démarche sera accompagnée d’actions de sensibilisation et de rencontres avec les publics.
  • Objectifs
    Offrir à un(e) artiste/ une équipe artistique, la possibilité de construire une relation avec un territoire et de diffuser largement son œuvre, en étant accueilli par des lieux spécifiques (lieux culturels, lieu social, lieux de vie …) ;
    Permettre aux habitants de partager avec l’artiste /l’équipe artistique des temps de rencontres qui s’inscrivent dans la durée en organisant des présentations, expositions, débats, lectures, répétitions ouvertes, écriture, chant, musique… ;Inscrire le projet artistique dans une volonté de pérennisation et de transmission en direction de tous les publics. (programme pluriannuel).
  • L’artiste/l’équipe artistique
    Cette résidence s’adresse à un(e) artiste professionnel(le), une équipe artistique, une compagnie ou un collectif.
    Cette résidence est donc ouverte à tout créateur des domaines suivants :
    Livre et lecture : littérature, conte, oralités, occitan … ; Arts plastiques : graphisme, illustration et photographie … ; Cinéma, audiovisuel, arts numériques, création radiophonique … ; Spectacle vivant : musique, danse, théâtre, arts de la rue …
  • Déroulement envisagé
    Durée de la résidence : entre 4 et 8 semaines, à définir en fonction du projet de l’artiste/équipe artistique retenus.
    À l’issue des résultats de la sélection, l’artiste/équipe artistique viendra en repérage deux jours environ afin de rencontrer les acteurs, les habitants, les partenaires, visiter le territoire, programmer les temps de médiation (rencontres avec les habitants) et arrêter le calendrier définitif.

La résidence se décomposera idéalement en plusieurs temps: 1er temps de présence sur le territoire en hiver 2021; 2ème temps, l’œuvre créée devra faire l’objet d’une restitution en présence de l’artiste/équipe artistique.

  • Rémunération et conditions d’accueil
    L’artiste reçoit une dotation forfaitaire de 8000 euros pour l’ensemble du projet. Celacomprend les frais de déplacement, restauration, hébergement (obligatoirement sur le territoire) de productions d’oeuvres et d’interventions.
    Un véhicule est indispensable.

 



 

- Publicité -
Article précédentRencontre professionnelle Vies d’artistes, voix des artistes
Article suivantA Laloubère (65), Laurence B. Henry confirmée comme peintre de l’air et de l’espace