- Publicité -


Appel à candidature pour une résidence d’artiste, parc du Verdon (06 et 83)

Illustrateur.trice ou auteur.trice jeunesse de BD et actions de médiations envers collégiens, écoles et habitants

Printemps 2022 (six semaines en deux séjours)

Frais de déplacement, logement fourni et bourse d’aide à la création de 2160 € brut pour les 6 semaines.

Répondre avant le 31 octobre

Annonce du candidat retenu en décembre 2021 pour un démarrage en avril 2022

 

Organisée conjointement par l’association le Plancher des chèvres et le Parc naturel régional du Verdon
Projet réalisé dans le cadre d’un contrat territoire lecture et soutenu par la DRAC Provence Alpes Côte d’Azur

Contacts
– Audrey Zorzan, chargée mission cuture
parc naturel du Verdon
04 92 74 68 00
azorzan@parcduverdon.fr
– Romain Chaffard, administrateur
Association Le plancher des chèvres
06 79 66 80 06
asso.plancherdeschevres@gmail.com
  • – Les porteurs du projet: Le Parc naturel régional du Verdon

Situé à cheval sur le Verdon, moitié dans les Alpes de haute Provence et moitié dans le Var, ce Parc naturel régional emprunte son nom à cette rivière qui s’est taillé un passage spectaculaire au travers des masses rocheuses des Préalpes. Prenant exemple sur la rivière, l’homme a, depuis la préhistoire, façonné les paysages d’une terre difficile. Cet immense travail, inventif et constamment renouvelé, de la nature et des hommes, ainsi que le mariage des influences alpines et méditerranéennes, extrêmement prolifique pour la flore et la faune, font aujourd’hui la richesse d’un territoire qui n’est pas une terre sauvage et encore moins un parc d’attraction.

  • – Les porteurs du projet: Le plancher des chèvres

Créé en 2007 pour promouvoir et développer le secteur culturel sur le territoire du Haut- Var et du Verdon, Le Plancher des Chèvres est l’un des acteurs culturels incontournables. Plusieurs rendez-vous principalement tournés autour du spectacle vivant rythment l’année et visent à générer et entretenir du lien social.

  • Le contexte de la résidence

Les objectifs fixés par ce contrat sont :

  • Développer l’offre culturelle autour du livre et de la lecture notamment sur les zones qui en sont peu pourvues et des publics peu touchés mais potentiellement intéressés. Renforcer l’idée de relocaliser l’offre culturelle.
  • Soutenir les initiatives locales (événements, démarches éducatives, etc.) plutôt que de créer de nouveaux rendez-vous et ainsi renforcer la dynamique culturelle pour les arrivants et habitants.
  • Créer des liens entre des initiatives privées, associatives et publiques. Faire émerger un potentiel autour du livre et de la lecture et faire en sorte que les collectivités en prennent conscience.
  • Investir l’espace public et le hors les murs.
  • Créer des envies autour du livre et de la lecture pour les citoyens dans la perspective de redonner une place aux structures culturelles comme les médiathèques et les librairies.
  • Toucher les jeunes et les habitants sans distinction.
  • Permettre à un.e auteur.e/illustrateur.trice ou auteur.trice jeunesse de BD de travailler à sa propre créationDe manière globale l’ambition est d’orienter le projet autour de la médiation culturelle. Pour c2021 -2022, le projet est d’investir et questionner l’espace public et les lieux de rencontres au sein de trois villages dans le Haut-Var.
    En complément de ce projet de résidence le Parc et l’association accueilleront la compagnie Les Ornicarinks avec leur dispositif des mots mobiles. Le dispositif sera présent sur deux semaines dans les communes de Bauduen et d’Aups (1 semaine chacune) avec une restitution en fin de semaine à l’occasion de l’événement organisé par le plancher des chèvres : la fête du livre à Aups 2 et 3 avril, et le Boun’estival du 9 au 12 juin 2022 à Bauduen. Plus d’infos : www.ornicarinks.fr
  • L’objet de la résidence
    Le projet de résidence, qui sera porté par le Parc et co-animé avec l’association le plancher des chèvres, vise
    – l’accueil d’artiste.s de création(s) artistique(s) en illustration/auteur jeunesse de BD pour le développement d’un projet de création questionnant l’espace public et les lieux de rencontres au sein des villages ;
    – la mise en place d’actions de médiation animées par le.s artiste.s, qui permettront aux publics d’approcher le processus de création en cours. Les publics seront principalement les jeunes (cadre scolaire et hors temps scolaire) et les familles.
  • Les modalités
    La résidence se déroulera entre le 1er mars et le 12 juin 2022: 6 semaines, fractionnées en deux séjours (avril et juin pour être combiné avec l’intervention des Ornicarinks et les événements cités ci- dessus).
    –  70% du temps de la résidence consacré à la création (environ 4 semaines) ;-  30%  sera consacré aux actions de médiation en lien avec la création (environ 2 semaines qui se dérouleront en majorité sur la semaine avant la fête du livre, et la semaine avant l’événement du Boun’estival).L.es artiste.s proposeront une organisation du projet de résidence, entre la création et la médiation.
    Quelques éléments sont à prendre en compte :
  • –  le lancement du projet se déroulera à Aups avec la Librairie et la médiathèque avec une rencontre publique (faire une proposition) au démarrage de la résidence.
  • –  les actions de médiation se feront en direction du collège d’Aups et surtout dans les écoles d’Aups et Bauduen mais également auprès des habitants au sein des établissements du livre et de la lecture (médiathèque et librairie d’Aups).
  • –  une intervention est prévue lors du déploiement du dispositif des Ornicarinks et sera à imaginer avec eux. La première intervention est à prévoir à Aups, la semaine précédant la fête du livre et la seconde à Bauduen la semaine précédant l’événement du Boun’estival.
  • –  deux temps de restitutions sont prévus pour le travail de création et des actions de médiation, pour la fête du livre à Aups et pour le Boun’estival sur Aups et Bauduen.
  • –  il est important de pouvoir communiquer sur des étapes de travail au fil de la résidence. Plusieurs pistes sont imaginées : rencontres avec les habitants sur Aups avec le collège, la librairie et la médiathèque ; réalisation de reportages par le collège ou l’école d’Aups / Bauduen. L’artiste devra donc prévoir de son temps sachant que cela sera limité pour privilégier les temps de médiation. L’artiste peut soumettre des idées.
  • –  à l’occasion de cette résidence il serait intéressant que l’illustrateur.trice rencontre des personnes : élus, habitants, sociologue, agent du Parc en charge de l’urbanisme et des paysages, etc. pour nourrir ses réflexions sur les espaces publics et les lieux de rencontre villageois. Le Parc et l’association invitent l’artiste à questionner l’espace public et les lieux de rencontres au sein des villages
  • Les projets favorisant l’incursion (et non l’exclusivité) du numérique seront privilégiés pour leur apport à l’interaction avec les publics.
  • –  A l’issu de son travail l’artiste sera invité à participer à la fête du livre du Var à Toulon si elle a lieu (période automne).A minima, en amont du projet, en janvier 2022, une réunion physique sera organisée à Moustiers-Sainte-Marie (maison du Parc) pour affiner les propositions de médiation et établir conjointement le calendrier de la résidence.

    L’artiste sera logé à Aups, commune centrale, et où se situent le collège, une médiathèque et la librairie Caractères Libres et les services de proximité.

  • Les conditions

Le Parc naturel régional du Verdon prendra à sa charge :

  • Le logement de l’/des artiste.s pendant le temps de son/leurs séjour.s (budget max de 1990 € – hébergement proposé sur Aups)
  • Les frais de déplacement à hauteur maximale de 200 € par aller-retour et sur justificatifs, avec maximum 2 A/R, soit total de 400 €.
  • Une bourse d’aide à la création d’un montant brut de 2160 € pour les 6 semaines.
  • Frais de déplacement sur le territoire en lien avec les actions de médiation menées dans le cadre du projet de résidence, sur accord préalable et justificatifs. Le/les artiste.s retenu.s devra/ont être autonome.s dans ses /leurs déplacements et disposer d’un véhicule personnel.
    Pour information : Bauduen – Aups = 20 minutes 15 km. Budget maximum de 400 € sur présentation de justificatifs
  • Le matériel destiné aux actions artistiques et culturelles, sur accord préalable avec un montant maximum de 400 €
  • Le dossier de candidatureLes candidatures sont ouvertes aux illustrateurs.trices ou auteur.trice jeunesse de BD.

    Le dossier comprendra :

    • 1 biographie (1 page max) incluant les modalités de déplacement à disposition
    • 1 bibliographie ou références des projets déjà menés
    • 1 note d’intention sur le projet de résidence (5 pages max.) qui comprendra nécessairement 5 rubriques :1) Présentation du projet de création ;
      2) Descriptif des actions de médiation envisagées. Pour chacune d’elles : contenu / public / durée / matériel ;
      3) Descriptif du projet de rendu, de restitution et éventuelles étapes de travail envisagées, du lien avec le dispositif des Ornicarinks ;
      4) Estimation du coût du matériel destiné aux actions de médiation ;
      5) Calendrier prévisionnel sur la base des attentes exprimées ci-dessus.

      Le dossier est à envoyer uniquement par courriel ou transfert de fichiers (wetransfer.com ou équivalent) à : info@parcduverdon.fr et à asso.plancherdeschevres@gmail.com

      Les projets seront validés par un jury composé du Parc naturel régional du Verdon, de l’association Le Plancher des chèvres, et auquel seront invités la DRAC, la médiathèque du Var et une structure locale (médiathèque ou librairie ou collège ou écoles) réunion du jury fin novembre 2021.
      L’annonce du candidat retenu se fera en décembre 2021 pour un démarrage en mars 2022 (et une réunion de préparation en janvier 2022).


- Publicité -
Article précédentQuelques fresques réalisées pendant l’été 2021 en région
Article suivantAppel à participation: Festival ART’Passion, Sainte-Croix (Tarn)