- Publicité -


La pétition mise en ligne pour la sauvegarde de l’atelier de gravure des Beaux-Arts de Toulouse dépasse les 1500 signatures

crédit Jean-Luc Fauvel-Change.org

Fin juin, Jean-Luc Fauvel, graveur, mettait en ligne, sur la plate-forme Change.org, une pétition pour sauver l’atelier de gravure de l’Isdat, l’école des Beaux-Arts de Toulouse, où il donne lui-même des cours. Cette pétition adressée à Jérôme Delormas, directeur de l’Isdat, a été signée à ce jour par plus de 1700 personnes.

Ce nombre de signataires a déjà fait évoluer le dossier, comme l’écrit maintenant Jean-Luc Fauvel:

Après avoir contacté mes anciens différents responsables hiérarchiques (ministère de la Culture, la mairie de Toulouse et aussi des journalistes, écrivains…) les choses semblent évoluer. La direction de l’ISDAT se donne la réflexion sur l’avenir de l’atelier. Je reste très vigilant, car si aucune nomination de nouveaux enseignants n’a lieu à la rentrée de septembre effectivement l’atelier disparaîtra. Je tenais à vous remercier aussi pour tous les commentaires que vous avez souscrits et les encouragements à ma pétition. J’ai transmis aussi à tous les étudiants(es) de l’ISDAT un mail pour leur signifier que maintenant la  ‘balle était dans leurs camps’ et c’étaient à eux de prendre les choses en main“.

A suivre …

 



 

- Publicité -
Article précédentDans l’Aude, le petit village de Villar en Val accueille une grande exposition en partenariat avec les Abattoirs
Article suivantA Mauguio (Hérault), Camille Adra imprime sa marque dans les rues du village