- Publicité -


Dans l’Aude, Villar en Val (20 habitants) accueille une grande exposition en partenariat avec les Abattoirs
 

Dans l’Aude, le petit village de Villar-en-Val, plus petit village de la communauté d’agglomération de Carcassonne avec ses vingt habitants, connaît déjà une vie culturelle intense construite peu à peu autour de la personnalité marquante du village, l’écrivain Joseph Delteil (1894-1978).

La maire Magali Arnaud, également vice-présidente de l’Agglomération de Carcassonne, a créé un sentier de poésie, puis un festival de poésie et musique, La Grande Deltheillerie, il y a vingt-cinq ans

Continuant à dérouler le fil autour de l’écrivain, la commune inaugure, le 17 juillet, une exposition, Désir de Forêt, qui permet à la fois de rassembler des œuvres choisies par le FRAC. « Cette exposition en partenariat avec les Abattoirs nous a permis de mettre en lumière deux artistes de Villar, Christian Bastian et Céline Berger qui ont également participé activement au choix des œuvres de l’exposition« , explique Magali Arnaud.

Le village va ainsi pouvoir montrer tout l’été des œuvres (entre autres) de Michel Blazy, Marc Desgrandchamps, Monique Frydman, Toni Grand ou Maria Helena Vieira da Silva.

De plus, une jeune fille de Villar, Manon Andreu, fille d’agriculteurs, après avoir fait la classe prépa de l’école des beaux-arts de Carcassonne Agglo cette année, rentre aux Beaux-Arts de Nancy en septembre. Elle a été embauchée en contrat civique pour animer l’exposition.

« Il y avait une chance sur mille pour qu’une enfant de Villar se destine aux Beaux-Arts l’année où nous présentons de la création contemporaine! Cette synchronicité me touche beaucoup« , poursuit Magali Arnaud.

Après cette exposition, l’équipe en charge des animations prévoit déjà de construire la cabane d’écrivains sur les ruines de la cabane de bûcheron où Joseph Delteil a passé les quatre premières années de sa vie. Une ruine à l’origine d’une œuvre. 



 

- Publicité -
Article précédentLe plasticien Jordi prépare une œuvre monumentale pour le Département de l’Hérault
Article suivantUne pétition pour la sauvegarde de l’atelier de gravure des Beaux-arts de Toulouse