Les chicanos du Toulousain CeeT sur l’arc de Triomphe… et dans Toulouse

 

Le jeudi 1er avril, Artistes Occitanie annonçait que la Mairie de Paris a fait une commande de trois “Chicanos” en chocolat de 3 mètres par 2,5, au Street Artiste Toulousain Ceet à l’occasion des Fêtes de Pâques, pour les poser en haut de l’Arc de Triomphe.

Evidemment, la date était un élément important de cette actualité… Un grand merci à l’artiste de s’être prêté à cette information.

Pendant ce temps, les Chicanos fêtaient réellement Pâques, quelque part dans la ville rose.

  • Né en 1971, le graffiti artiste toulousain CeeT a une carrière difficile à résumer.

    En 2018,  il revient sur ce parcours insolite dans une importante monographie trilingue, qui permet à tous ses publics, français, chinois et de tout autre horizon de voir comment l’un des graffitis artistes historiques de Toulouse a construit un parcours international.

    Notre rédactrice en chef Anne Devailly a aidé CeeT dans la réalisation de cet ouvrage, qui donne la parole à l’artiste mais également à une dizaine de personnes qui ont fait un bout de chemin avec lui.

    Il participe aux premiers groupes qui font de Toulouse la capitale française de l’art urbain.
    Petit à petit, avec ses amis graffiti artistes, il découvre des artistes d’autres horizons, et se nourrit de ses nouvelles rencontres: son style évolue, il voyage, et va créer ce qui fait maintenant sa signature, les Chicanos. Il les décline sur de nombreux murs et adore quand ses petits poulets peuvent s’intégrer dans les univers de ses amis graffeurs.
    Il poursuit sa voie, sur l’île de la Réunion puis en Chine où il s’installe à un moment où l’art urbain n’était rien.
    Dix ans après, il est à la tête d’un centre d’art important à Shenzen, Jardin Orange, et les Chinois se sont entichés de ses Chicanos que l’on retrouve déclinés sous des formes innombrables.
    Avec le confinement, il retrouve Toulouse pour une durée plus longue, et sème ses chicanos dans la ville.

CeeT, I believe I can touch the sky
260 pages sous coffret. Editée par la galerie Amanda Wei. 65€.
A commander auprès de l’artiste.