A Albi, un deuxième livre autobiographique pour l’artiste Priscille Deborah

Le 21 avril sortira Une vie à inventer, livre qui permet à la peintre Priscille Deborah de revenir sur son parcours de vie atypique: “Ce  livre retrace mon parcours de reconstruction depuis 15 ans et se finit par l’aventure ‘bionique’. C’est en quelque sorte la suite de mon premier livre La peine d’être vécue”. 

Priscille Deborah a été en 2018 la première française à être équipée d’un bras bionique.

Deux ans plus tard (juin 2020), elle pouvait réaliser ses premiers dessins avec le bras équipé de sa prothèse, en la commandant par la pensée.

Le 19 mars 2021, un autre bras bionique a été posé sur un homme amputé, deuxième intervention de ce type en France, après celle de 2018 sur Priscille Deborah.

Une vie à inventer, Priscille Deborah, Editions Albin Michel, 2021

La peine d’être vécue, éditions les Arènes, 2015