Les architectes lauréats du Prix Pritzker, Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal, ont construit une coopérative dans les Corbières audoises

 

Coopérative d’Embres-et-Castelmaure. Crédit Lacaton et Vassal.

Anne Lacatan et Jean-Philippe Vassal, les deux architectes qui viennent de recevoir le prix Pritzker, qu’on présente généralement comme le Nobel d’architecture, ont leur agence en région parisienne.

Ils ont peu construit en région Occitanie si ce n’est un bâtiment qui avait été tout de suite remarqué, la coopérative d’Embres-et-Castelmaure, en 2007, une petite coopérative audoise sur un terroir réputé, dans un village des Corbières de 150 habitants.

Un projet très ambitieux, pour cette petite coopérative (moins d’une vingtaine de vignerons coopérateurs à cette date), qui sollicitait ainsi des architectes déjà prestigieux, qui avaient notamment déjà rénové (entre autres) le palais de Tokyo à Paris.

Les architectes ont conçu pour les vignerons un bâtiment minimaliste, écologique et intégré dans le paysage.

L’année suivante, le couple d’architectes recevait le grand prix national d’architecture, avant de recevoir le prix Pritzker cette année.