- Publicité -


Budget participatif régional: Les projets concernant des artistes plasticiens proposés au vote du public


Plusieurs projets concernant des plasticiens sont à présent soumis au budget participatif régional, “Vos solutions pour la culture” qui donne lieu à un vote citoyen jusqu’au 16 mars.

Artistes Occitanie ne peut rendre compte de tous les  projets. Nous avons donc sélectionné ici les principaux projets portés par des collectifs et concernant des plasticiens, mais d’’autres projets concernent les arts, notamment plusieurs projets d’espaces culturels ou  tiers-lieux et quelques projets portés par un artiste, de manière individuelle.

Le Bar à photo, Montpellier. L’un des porteurs de projet
  • Projet du Conservatoire d’espaces naturels d’Occitanie en association avec la Galerie éphémère et le Desman masqué:  la réalisation d’un livre présentant les principaux enjeux de biodiversité d’Occitanie (faune et flore) illustrés par une trentaine d’artistes plasticiens émergents de la Région (graffiti, illustration, photo, collage, papercut).
    Cet ouvrage, distribué gratuitement, sera complété par une exposition itinérante des œuvres originales créées pour l’occasion dans différents sites naturels de la Région Occitanie. Une résidence d’artiste sera également proposée à Counozouls (Aude). Le. plasticien Julien Guinet fait notamment partie des artistes participants.
  • En Aveyron, l’artiste sonore Marc Calas porte un projet de lieu de transhumance artistique à la Cavalerie, sur le Larzac
    Le projet est avant tout tourné vers la musique mais, précise le porteur du projet, “le bâtiment découvert dans l’enceinte des remparts de La Cavalerie m’embarque dans un projet beaucoup plus large et engagé. En plus de l’atelier de création et de construction, les dimensions du bâtiment donnent la possibilité de proposer un accueil public, une salle de spectacle et d’exposition et d’ouvrir à des résidences d’artiste”.
    Depuis plus de trois ans, Marc Calas prépare ce projet et les travaux vont débuter en mars.
  • Un projet porté par la Maison de la Gravure Méditerranée (Castelnau-le-lez, 34), l’Artmobile: une exposition qui se présente sous forme d’un livre format A3, avec une partie du livre détachable composée d’images des estampes des artistes-graveurs de la Maison de la Gravure Méditerranée.
    La deuxième partie du livre permet de découvrir les démarches des artistes contemporains et les techniques d’impression classiques à travers des interviews et des photos.
    L’ARTMOBILE est un premier pas pour explorer, à n’importe quel âge et partout, l’univers d’un artiste. Le deuxième pas est la rencontre avec l’artiste ou avec l’atelier mobile de la Maison de la Gravure Méditerranée et sa mallette pédagogique.
    https://jeparticipe.laregioncitoyenne.fr/projects/budget-participatif-culture-2020-occitanie/collect/depot-des-candidatures/proposals/lartmobile 
  •  Un projet porté par le Bar à photo (Montpellier),  qui vise à sortir les « confinés » de l’isolement.
    Qu’ils soient en Ehpad, hôpital psychiatrique ou centre pénitentiaire, certains vivent confinés à l’année ou presque. Le bar à photo veut permettre à chacun d’exprimer sa sensibilité en photographiant son environnement : à eux de montrer ce que le sujet “petits plaisirs” leur évoquera.
    Accompagnés par un photographe, les résidents seront investis dans un processus de création artistique durant plusieurs jours, pour se terminer par une exposition commune à tous les établissements, où les photos permettent de croiser les regards.
    L’exposition sera installée dans chacun des établissements : elle permet à tous de découvrir le quotidien et l’environnement des autres résidences. Elle sera finalement valorisée auprès du grand public dans la galerie du Bar à photo.
  •  A  Castelnaudary ( 11),  un café associatif Art & Récup comme lieu d’interactions entre les artistes locaux et le public.
    Projet porté par trois associations, une spécialisée dans la création artistique (VIVA),  une dans l’espace de vie social (La CSF); et une dans le recyclage et la récupération (La RecycloTopie).
    Programmation variée, ateliers, avec pour adage “Rien ne se perd tout se transforme”; Organisation de résidences et ateliers d’artistes autour des arts visuels et arts vivants;  Programmation d’artistes locaux en lien avec des objets recyclés ou faits maison de la matériauthèque; Emission radio et actions culturelles relayant les paroles et projets des habitants.
  • A Perpignan, le  projet de l’atelier l’Agit’hé, le lancement de LA CAPSULE, un “creat’lab” innovant et mobile au service de tous, pour  permettre  à l’atelier de proposer  son programme de création visuelle dans tout le territoire.
    Fondée et gérée par un collectif d’artistes, l’Agit’hé fête dix années de gestion coopérative, qui ont déjà permis la création d’un atelier participatif commun, à Perpignan, à la lisière d’un quartier prioritaire.
    Son annexe mobile bénéficiera d’un équipement spécifique dédié aux arts graphiques, appliqués, multimédia, création traditionnelle et numérique pour aller à la rencontre des publics et des professionnels, ou s’installer dans d’autres lieux communs aux confins du territoire proche et de la grande région.
  • L’Iso Photo Festival de Vendemian (34) propose de prolonger la découverte des artistes, de leurs œuvres et du patrimoine local au travers de sa photothèque. Afin de partager ce bien commun avec un public encore plus large, le projet prévoit deux façons de parcourir cette galerie toute l’année : la première en présentiel, rendant disponible l’exposition en itinérance dans l’Hérault ; la seconde dématérialisée, visible sur le site internet du festival.



 

- Publicité -
Article précédentAPPEL A PROJET : ” Parlez-moi d’amour” (photos)
Article suivantSophie Bacquié (Toulouse), un reportage dessiné pour retrouver le Bleu Bleu