En Haute-Garonne, PAHLM lance un nouveau format, le Projet Focus avec Julien Alins, premier artiste invité.

L’association PAHLM, Pratiques Artistiques Hors Les Murs, propose de diffuser les pratiques artistiques hors des lieux dédiés et dans des contextes particuliers pour tous les publics.

Elle lance un nouveau format d’exposition avec résidence de l’artiste si nécessaire, Focus.

Focus sera un format d’exposition avec résidence de l’artiste si nécessaire pour investir des espaces : galerie (5X5m), vitrine, espace extérieur, parking au Garage Portet 4 Avenue de Cazères, 31220 Palaminy (31).
“La proposition de PAHLM avec le projet « une image/un son » dans les vitrines et les espaces publics de Cazères sur Garonne et Martres Tolosane entre juin et novembre 2020 nous a imposé l’idée que si confinement il devait y avoir à nouveau, il nous fallait aussi proposer des artistes et des expositions visibles depuis l’espace public”.
“Ce que dit Julien Alins de son travail, de sa démarche artistique, vient ici, pour cette première invitation Focus, interroger aussi l’espace proposé.
Le garage Portet à Palaminy est un lieu privé. Cette salle d’attente que le garage a confiée à PAHLM est un entre-deux à plusieurs égards. Attente donc, mais aussi espace offert au ‘client’ du garage qui devient ‘public’, dans un lieu devenu culturel, d’une exposition. Grande vitrine séparant un intérieur privé et un espace privé devenu public parce qu’il ne s’y passe rien, l’activité de l’ancienne station-service s’étant transformée en espace disponible confié aussi à PAHLM pour l’activer de proposition plastiques en extérieur.
Vitrine qui fait échange puisque l’intérieur est visible de l’extérieur. Vitrine qui fait écran puisqu’on peut intervenir dessus et jouer d’un dialogue entre ces espaces. Un espace pour le temps aussi. Le temps de concevoir, le temps du repenti, le temps bousculé aussi et le temps traversé, le temps passé à être présent. Donc des paliers, des charnières, des limites, des temporalités, des porosités et des superpositions de points de vue que Julien Alins mobilise si bien dans ses manipulations de scotchs colorés”.