Des œuvres de George-Daniel de Monfreid préemptées par l’Etat pour le musée de Perpignan

 

L’Etat a préempté début décembre pour la ville de Perpignan et le musée d’art Hyacinthe Rigaud un ensemble d’œuvres de George-Daniel de Monfreid (1856-1929), père de l’écrivain Henry de Monfreid et ami de Gauguin dont il fut exécuteur testamentaire et biographe.

Ont ainsi été préemptés les carnets journalier de l’artiste, l’un des plus célèbres autoportraits de l’artiste (préempté à 90 376 €) et les 26 bois gravés qu’il a réalisés pour la publication de Noa Noa, livre écrit par Paul Gauguin retraçant ses souvenirs de son premier voyage à Tahiti (préempté à 25 280 €).

L’autportrait et les bois gravés vont rejoindre le musée Hyacinthe Rigaud.

Ce fonds va maintenant être au centre d’études et de l’exposition qui sera consacrée à George-Daniel de Monfreid.

Autoportrait de George-Daniel de Monfreid. La toile (65 x 49 cm) est datée «14 juin 1889»