Le Musée Fabre de Montpellier préempte une toile de Jean Coustou lors d’une vente aux enchères parisienne 

 

Le Musée Fabre de Montpellier a préempté jeudi 10 décembre un grand trompe-l’œil de Jean Coustou lors d’une vente aux enchères à Paris.

Le Musée a pu acquérir l’œuvre pour 5800 €.

Ce tableau signé et daté de 1778 va rejoindre les collections montpelliéraines, d’où était originaire l’artiste. 

Jean Coustou est né à Montpellier en 1719 et mort dans la même ville en 1791. Il fut un des premiers professeurs de l’École de dessin de Montpellier où il eut notamment  pour élève François-Xavier Fabre, le peintre fondateur du musée.

Il se consacra surtout à la peinture religieuse. Un grand nombre de ses œuvres est conservé soit dans les musées de Montpellier et Béziers, soit dans diverses églises du diocèse, notamment à Béziers, Lodève, Clermont l’Hérault, Baillargues, Lodève, Guzargues etc…

Jean Coustou demeura jusqu’en 1789 (pendant 44 ans), le peintre officiel de la ville.
En dehors des commandes religieuses, l’artiste eut également des commandes privées. Le tableau acquis a sans doute été conçu comme dessus de porte pour un  particulier.

Jean Coustou, Trompe-l’œil, 1778