En Ariège, les artistes en résidence à  Caza d’Oro inspirés par la grotte du Mas d’Azil

 

Yanchi Jiang. Crédit Mas d’Azil

L’artiste chinois installé en France, Yanchi Jiang est en résidence à Caza d’Oro, sur la commune ariégeoise du  Mas d’Azil depuis la rentrée de septembre.
Il a pris pour thème de certaines de ses toiles les parois de la grotte, se concentrant sur les nuances de lumière accrochées par les aspérités.
Né en Chine en 1990, l’artiste a fait ses études en Chine avant de poursuivre aux Beaux-Arts de Grenoble.

 

 

crédit Caza d’Oro


Quant à l’artiste Natalia Castañeda Arbelàez, qui a  séjourné à Caza d’Oro à l’automne 2019, elle a réalisé un livre en accordéon représentant la grotte sur ses pages recto et verso, soit un ensemble de 3,70 mètres, d’une traversée de la grotte dessinée à l’encre. “Cette frise se déploie du sud au nord puis du nord au sud de la grotte, au fil du regard et traduit la temporalité, celle de l’observation et de l’approche de la caverne“, explique l’artiste.
Née en Colombie en 1982, Natalia Castañeda Arbelàez vit et travaille entre Bogota et Barcelone. Tiré à 300 ex., cet ouvrage est disponible à l’Office de tourisme du Mas-d’Azil au prix de 30 € ou à Caza d’Oro. Envoi possible par la Poste. Caza d’Oro : www.cazadoro.org

Situé dans la commune même de la grotte du Mas d’Azil, l’association Caza d’Oro a souvent travaillé avec les responsables de ce lieu préhistorique.
Natalia Castañeda Arbelàez avait conclu sa résidence l’an dernier par une exposition intitulée Devenir la pierre, Essais chaleureux pour se camoufler dans la grotte.