Architecture: la Toulouse School of Economics reçoit l’Equerre d’Argent 2020

 

Crédit Agence Grafton-Dennis-Gilbert-

La Toulouse School of Economics, achevée en 2019, reçoit le plus prestigieux  prix d’architecture national français, organisé par les  deux revues professionnelles le Moniteur et AMC.

Ce bâtiment situé sur les bords de la Garonne, près de la place Saint-Pierre a été conçu par l’agence irlandaise Grafton Architects, prix Pritzker 2020, (le “Nobel” de  l’architecture) associée aux architectes toulousains Vigneu & Zilio. Cette école est notamment animée par le prix Nobel d’économie toulousain Jean Tirole. 

Pour le jury, qui comprend des journalistes et architectes, l’Ecole “campe un climat intérieur et apporte du souffle, qui incarne une virtuosité spatiale jamais gratuite. Une ‘grotte céleste’, un ‘cloître en plein ciel’, dans lequel l’air circule. Le bâtiment s’insère avec une grande intelligence sur ce site complexe. Tout en s’affirmant, il sait faire preuve d’une grande sensibilité à la situation locale».

Présentation du bâtiment par l’agence Grafton

Pour nous, Toulouse est une ville de ponts, de murs de quais, de murs de ville, de rampes, de promenades, de contreforts en brique, de tours en brique et en pierre, d’intérieurs et de cloîtres mystérieux et frais, d’arcades et de cours. Le grand espace de la Garonne sinueuse offre le large horizon, le sentiment de connexion avec le paysage au-delà. Le canal linéaire artificiel et bordé d’arbres traverse la ville et met en place des espaces encadrés, axiaux et linéaires. Historiquement et intellectuellement, les Universités sont le moteur de Toulouse. Nous avons fait une composition des éléments réinterprétés de Toulouse: les contreforts, les murs, les rampes, les intérieurs mystérieux frais, les cloîtres et les cours.
Le nouveau bâtiment TSE s’inspire de l’espace social de Saint-Pierre des Cuisines et ferme la vue de cette place. La façade en brique de l’église Saint-Pierre-des-Cuisine se combine avec les deux beaux platanes matures, qui se tiennent à proximité, pour former l’enceinte orientale immédiate de ce nouvel espace urbain.
Afin de fournir des lieux de recherche et d’éducation où il est agréable de travailler, nous avons mis au point une stratégie de construction dans laquelle les ‘barres’ individuelles des bureaux ont une profondeur de 10,8 m, fournissant ainsi l’air naturel, la lumière et la ventilation à chaque bureau“.