600 créations à découvrir à la huitième édition d’Art-Quercy

 

Du 17 au 27  septembre, à Caussade (82)


Art-Quercy approche.
Demain, 16 septembre à 18h30, l’ouverture et le vernissage.
L’évènement pour sa huitième édition, va permettre au public de découvrir quelque 600 créations réalisées  par une soixantaine d’artistes régionaux retenus parmi les 200 ayant répondu à l’appel d’offre. 

       “Le choix des artistes dépend notamment du caractère achevé des œuvres proposées, mais également de l’authenticité de la démarche, du vécu et de l’expérience de l’artiste“, explique Jean-Pierre Condette, responsable de l’exposition, « mais surtout, nous avons voulu intégrer la multiplicité des styles ouvrant aussi bien à la nouvelle figuration, à l’abstraction lyrique qu’à l’originalité du land-art ou d’une  Installation “humanimale”».

Un statuaire monumental complète cette variété de créations régionales.Nous avons  tenu à présenter en outre, quelques œuvres posthumes de notre ami et regretté Philippe Gaillard, bien connu de nombreux amateurs d’art et décédé en 2019″ 

 Comme pour les éditions précédentes, le salon est centré sur la découverte des arts plastiques mais en parallèle, tient à s’élargir en abordant des expressions connexes ou différentes animations. Cette année, un groupe local Anakarsis, en ouverture, chantera du Baudelaire (The flowers of the Evil). Par ailleurs, durant les dix jours d’exposition en renvoi au  7eme art , 5 films sur le monde artistique sont proposés au Cinéma-Caussade, partenaire d’Art-quercy : Michel-Ange, Edvard Munch, L’artiste et son modèle, Portrait de la jeune fille en feu et, pour les plus de 6 ans, Le tableau.

Évidemment, la situation  sanitaire actuelle ne permet pas une véritable visibilité sur la fréquentation à venir:  “Chaque année, nous accueillons environ 3500 visiteurs, dont 500  pour le vernissage. Mais aujourd’hui, c’est la  grande  inconnue, poursuit Jean-Pierre Condette. Néanmoins la réalisation d’un évènement culturel de l’envergure d’Art-Quercy est déjà pour nous, une grande satisfaction qui malgré tout, nous ouvre la voie d’un imaginaire multiple toujours possible”.

Le thème suggéré pour cette édition 2020, pourrait se présenter comme un clin d’oeil  à L’Origine de la tragédie du philosophe Friedrich Nietzsche et sa référence au tragique artistique indiqué par la symbolique grecque d’Apollon, dieu de la Beauté formelle et des finitudes parfaites, confronté aux énergies libres, au doute critique, aux hésitations, en même temps qu’à cette ‘ivresse’ divine qui parfois traverse l’inspiration de l’artiste.

Site web  (ART-quercy 2020 et les autres éditions)

L’invité événementiel, Alain Alquier

L’artiste Alain Alquier vit et travaille dans le Gers et va présenter à Caussade des toiles réalisés cette année, issues de la série Bois de vie.
Il exposera également les Paysages, réalisés récemment, où les tableaux  présentés sont très minimalistes, très graphiques. “On y voit toujours en fond, des montagnes ou des vallons, typiques des paysages du Gers. Je dessine ce que j’ai sous les yeux !”, explique l’artiste.

« J’avais commencé à faire des paysages en 2010-2012 et je suis ravi qu’Art Quercy me fournisse l’occasion d’exposer en même temps Les Bois de vie et Les Paysages.
Les Bois de vie (voir la photo) représentent un ensemble sans doute plus personnel, les Paysages sont dans une veine plus classique, mais il me semble que les deux se répondent et qu’il est donc cohérent de les montrer ensemble.
Et puis la participation à une exposition collective permet de se confronter à un autre public que celui des galeries ou des musées.
C’est toujours une bonne  chose que d’avoir de nouveaux regards.
»