Eté 2020 (juillet)

A Toulouse, une pin-up réalisée par Mademoiselle Kat en 1999 masquée par un mur de briques

  • Premier épisode: en 1999, l’une des street-artistes de Toulouse réalise sur un mur du centre ville une pin-up, emblématique du style de ses réalisations de l’époque, époque aujourd’hui reconnue comme fondatrice du street-art toulousain.
    Dans les années qui suivent, personne ne fait attention à cette peinture qui disparaît un jour ou l’autre au cours de travaux sans que personne ne s’en émeuve. La reconnaissance du street-art toulousain des années 90 se fera plus tard.

 

  • Eté 2020, deuxième épisode: Le propriétaire des murs du magasin rue Fourbastard réalise des travaux de rénovation de la façade de sa boutique pendant le confinement, et fait apparaître cette peinture qui était en fait cachée derrière un panneau de bois. Il ne cherche ni à la mettre en valeur ni à la protéger.
    Elle disparaît donc de nouveau, cette fois-ci derrière un mur de briques.

 

  • Troisième épisode: le contexte a changé, et la réapparition-disparition de cette oeuvre, fait maintenant l’objet d’articles dans la presse et de relais nombreux sur les réseaux sociaux.