Le sculpteur Philippe Lonzi lance Déco d’art et met de l’art dans les vitrines

 

Philippe Lonzi

Installé à Remoulins, près du Pont du Gard, le sculpteur sur métal Philippe Lonzi a lancé un programme national, Déco d’art, pour convaincre les municipalités d’utiliser les vitrines désaffectées des centres-villes pour y montrer des oeuvres d’art.

Il a démarché déjà quelques municipalités mais a surtout mis en place une plate-forme pour donner aux artistes qui veulent aller voir les élus près de chez eux les outils pour le faire: C’est simple, j’ai préparé les contrats qui peuvent être passés avec les commerçants, les courriers pour les maires et les commerces, et la page Facebook présente les opérations déjà réalisées. C’est une opération où tout le monde est gagnant: les artistes gagnent en visibilité, les municipalités revivifient les centres-villes et les commerçants gardent un pas de porte dynamique”.

Décodart Calais-expo peinture dans une pizzeria désaffectée

L’opération est portée par le groupe Décodart sur Facebook.

Philippe Lonzi a déjà obtenu des accords dans certaines grandes villes du sud. “Parfois, les mairies avaient d’autre choses à nous proposer! A Nîmes par exemple, la mairie a proposé de rajouter une aile aux Jeudis de Nîmes qui animent la ville en été. Ce sera donc dehors, et pas dans des vitrines, mais l’essentiel est d’apporter la visibilité aux artistes”.

Décod’art a inauguré mi-juin une première exposition qui a pris place dans 54 commerces à Calais. A Saint-Marcellin (Ardèche), tous les commerces, ouverts ou fermés, ont joué le jeu en mettant de l’art dans leurs vitrines.

Les artistes se sont également mobilisés pour faire vivre l’opération à Châtellerault (86) ou à Sarrebourg (57).