Prix Occitanie Médicis 2020: Noëlle Pujol et Boris Geoffroy lauréats

 

Pour la troisième année consécutive, la Région organise le prix Occitanie Médicis visant à promouvoir les artistes contemporains régionaux.

Le jury s’est réuni les 27 et 28 mai afin de départager 9 candidats.

Organisé en collaboration avec l’Académie de France à Rome, ce prix permet aux lauréats de bénéficier d’une résidence à la Villa Médicis à Rome, lieu qui accueille des artistes depuis 1803.

Cette année, quatre-vingts artistes ont déposé leur candidature. Quatre artistes ont déjà bénéficié d’une résidence à Rome à l’issue des éditions précédentes. 

A la suite des présélections, neuf candidats – 5 femmes et 4 hommes – ont présenté leurs travaux aux membres du jury. Deux d’entre eux ont été retenus par le jury pour une résidence à la Villa Médicis et une bourse.

La lauréate, Noëlle Pujol  est née à Saint-Girons (Ariège) en 1972. Elle a grandi dans les Pyrénées à la frontière de la France et de l’Espagne. Après avoir obtenu une Maîtrise d’Histoire des Arts à Toulouse, elle poursuit ses études aux Beaux- Arts de Paris et au Fresnoy – Studio national des arts contemporains. Elle est spécialisée dans les installations vidéos et les films documentaires.
Elle pourra aller en résidence trois mois à la Villa Médicis et bénéficie d’une bourse d’étude de 6000 €.

Le prix Coup de coeur: Boris Geoffroy, spécialisé dans les œuvres plastiques. Il est passé par l’Institut Supérieur des Arts de Toulouse.
Il bénéficie d’un mois de résidence à la Villa Médicis et d’une bourse d’étude de 2000 €.

 

Le jury: Dominique Salomon, vice-présidente  Région Occitanie; Stéphane Gaillard, directeur Académie de France à Rome ; Hélène Guénin, directrice Musée d’Art Moderne et Contemporain de Nice ; Carles Guerra, commissaire d’exposition, prof. et critique d’art, ex directeur  Fondation Antoni Tapiès à Barcelone ; Julien Gardair, artiste originaire d’Occitanie et travaillant à New-York ; Christian Rizzo, directeur Centre de Chorégraphie National de Montpellier ; Clément Nouet, directeur MRAC de Sérignan ; Marie Cozette, directrice CRAC de Sète.