A Perpignan, décès du sculpteur Roger Llaurens

Crédit Roger Llaurens


Catalan d’origine, Roger Llaurens avait reçu une formation d’ébéniste. Après une carrière dans l’armée, il renoue avec son premier métier, tout en s’intéressant à d’autres matières que le bois. Il pratique la taille directe (dans le marbre) et  travaille l’argile pour des modèles dont il tire ensuite des bronzes.

Il avait beaucoup exposé, et été fréquemment récompensé, entre autres en région: 1996, prix du public, Salon International, Château Valmy (66);1997, 1er prix de sculpture, salon des Arts, Quillan (11); Prix du public, Rencontres des Arts Audois (11); 1998, 1er prix de sculpture, Rencontres des Arts, Carcassonne (11); 1999,   1er prix de sculpture, Biennale du Boulou (66);  2003, Grand prix Printemps de La sculpture, Colombiers (34).