A Montpellier, la peintre Majeon crée une toile pour le CHU 

 

En janvier 2020, Magali Carlier alias Majéon est contactée par la responsable du pôle coeur poumon du CHU Arnaud de Villeneuve pour créer une fresque pour l’unité de soins intensifs.

Peintre montpelliéraine et infirmière puéricultrice de formation, elle a travaillé dix ans au CHU de Montpellier et a gardé des liens étroits avec cet établissement.

L’artiste n’imaginait pas quel sens celle-ci allait prendre ce projet et qu’elle serait elle-même mobilisée en tant que soignante dans cette crise.

Elle passe ses soirées et son confinement à travailler sur la fresque prévue, une toile de 3 m. de long et 1 m de large qui doit être apposée sur le couloir menant aux soins intensifs, carrefour entre le vestiaire des soignants, la salle d’attente des familles et l’entrée des patients.

L’artiste, qui s’inspire  beaucoup des motifs que lui offre la nature choisit de traduire le motif du coeur par des feuilles de palmiers qu’elle place au centre de sa toile entourées d’une couronne qui le protège.  La chaleur des soignants se retrouve dans le cercle doré illustré de petites plantes des champs, anonymes, comme eux.
« J’aime redécouvrir les petites plantes sauvages qui ornent le bord des chemins de campagne, coquelicot, pissenlits, on ne leur porte que peu d’attention et pourtant , mises bout à bout elles forment des champs splendides et font comme nos soignants de grandes choses ».

Initialement, la fresque aurait du être inauguré lors des journées coeur poumon organisées par le CHU le samedi 16 mai. Le virus en a décidé autrement, mais la toile va prochainement rejoindre le CHU.

Magali Carlier a 40 ans. Elle vit et travaille à Montpellier.