A Bram, Les Essarts maintiennent l’exposition Robert Doisneau jusqu’en septembre

Pour la réouverture des Essarts de Bram, l’exposition de Robert Doisneau est maintenue jusqu’en septembre.  

 

 

 

 

 

 

La ville de Bram continue de tisser un lien intime avec les grands maîtres de la photographie « noir et blanc » en mettant en avant l’un des photographes français les plus célèbres du XXe siècle, dont les images sont entrées dans l’imaginaire collectif : Robert Doisneau.

L’exposition présente le travail du photographe sous deux thèmes:
Le temps retrouvé, rétrospective générale comprenant les images les plus célèbres du photographes, du Baiser de l’hôtel de ville aux espiègleries des enfants de Paris, en passant par les clichés d’anonymes et de célébrités.

Gravités: derrière les clichés populaires, les images moins connues composant ce thème témoignent d’une oeuvre infiniment plus complexe. Elles reflètent une gravité insoupçonnée, en inscrivant sur la pellicule un monde dont Robert Doisneau voulait prouver l’existence et dressent le constat d’une société sans indulgence. Banlieue grise, usines et pauvreté, le parcours d’une photographie sociale et solidaire.