A Tarbes, le Guide Legrand lance un guide des buffets de vernissages spécial confinement

 

A Tarbes, rien n’arrête Auguste Legrand. Voilà donc un guide des buffets spécial confinement qui vaut son bol de cacahuètes (nouvel étalon pour juger de ces dits vernissages).

Parole à son créateur: “Depuis plus de seize ans, le Guide Legrand des Buffets de Vernissages répertorie, inspecte et note les vernissages d’exposition. Or, en cette période de confinement, les lieux d’exposition sont fermés. Grâce à un télé-travail acharné, les inspectrices et les inspecteurs du guide ont pu continuer leur difficile et indispensable mission. Un grand merci à toutes et à tous!

Premier vernissage en ligne, pour donner le ton:

Depuis Pau: “Convives assez peu nombreux: invisibles, distants et isolés, ils sont connectés. Et c’est tout, mais essentiel pour une première, à notre connaissance, dans l’histoire des vernissages. Des inconnus inaugurent et vernissent chez eux, simultanément, tous ensembles mais loin les uns des autres, ce qui ralentit la transmission des miasmes et la queue au buffet. Emmanuel Macron en a même annulé l’allocution aux français qu’il prévoyait ce soir. Si les buffets sont en quelque sorte dématérialisés, nous avons très peu de chance de nous tromper en préjugeant qu’ils soient tous de très grande qualité. Ambiance sereine et digitale. Les discussions sont ici des commentaires, et ne débuteront timidement qu’une demi heure après le début de l’évènement/vernissage. Quelques likes plus tard, chacun regagne sa vie analogique : il faut bientôt applaudir au balcon”.

Allez, un deuxième, venant de La Réunion:

Le vernissage se déroule dans une salle de bain. Le buffet est aquatique. Posé à proximité de la baignoire sur une petite étagère Do It Yourself, on découvre du jus de raisin, premier prix, du raisin italien importé (que l’on préférera à une exposition collective sur Internet qui présente des grappes d’artistes aux pratiques diverses) et une soupe de lentilles noires agrémentée de thym, de curcuma et de gingembre. La conversation est absente. L’unique convive ayant choisi d’écouter des albums pirates de Joy Division qu’elle a reçus quelques heures plutôt par mailing postal. Le vernissage se termine aux alentours d’1 heure du matin”. 

Pour les autres (nombreux!), aller sur https://guidelegrandconfinement.blogspot.com/