Deux expositions virtuelles de Sybille Friedel

Programmées à l’abbaye Saint-André, rue Montée du Fort à Villeneuve Lez Avignon, 30400

Report : les expositions seront visibles du jour de la réouverture au 31 mai

En ouverture de sa saison culturelle, l’abbaye Saint-André présente du 1er mars au 31 mai, une exposition de Sybille Friedel qui s’intitule « Morphologie ». L’abbaye a invité cette artiste de la région à s’approprier les lieux. Résultat : une narration des jardins à travers le prisme noir et blanc et multi-support de cette virtuose du trait qui aime faire des ponts entre tous les arts. Une articulation en deux espaces : les galeries intérieures accueillent ses encres de Chine sur papier de riz et une installation sonore a pris place dans les jardins, la « Forêt des sons ». Sybille Friedel invite le public à suivre son cheminement de création par le biais de la philosophie de la calligraphie et ses deux mois passés dans les jardins. Elle s’affranchit du lieu comme espace pour n’en garder que son esprit, selon une « morphologie abstraite » dans ses grands formats. Ses noirs et blancs, presque sages, deviennent tout à coup exubérants offrant des reliefs et replis inédits, des lumières et des ombres qui nous immergent dans les aspérités de la Nature mais sans nous engloutir, nous montrant l’indicible. Alors que, tel un sismographe qui déchiffre les ondes, la Forêt des sons capte et retransmet les vibrations singulières du lieu et de ses visiteurs. Une exposition à voir mais aussi à expérimenter lors d’ateliers mensuels de calligraphie avec Sybille Friedel, trois temps forts à partager avec l’artiste.

(Extrait du Dossier de Presse)

Ces deux expositions de l’abbaye Saint-André par Sybille Friedel reprendront dès la réouverture de l’abbaye et, ce, jusqu’au 31 mai 2020.

 

« Morphologie »

 

« La forêt des sons »