A Toulouse, un nouveau Collectif à Toulouse, Villa Sainte-Lucie 

graf fait par Trom

Trois artistes toulousains qui se définissent comme “underground”, Gokü, Blaze et Yann ont déposé les statuts d’un nouveau collectif, Villa Sainte-Lucie.

Nous sommes trois à avoir relancé un projet qui allait tomber dans l’oubli. Nous sommes des personnes issues du monde Underground et nous essayons de faire changer le regard des gens et des promoteurs sur notre façon de vivre. Le but de cette association sera de réquisitionner des maisons laissées à l’abandon pour faire vivre un lieu autour d’un quartier. Pour ce faire, nous y implantation des ateliers (bibliothèque, salons de thé, espace pour peindre, espace créateur, etc) qui sont là pour le partage des connaissances. Nous organisons une exposition tous les trois mois pour la mise en valeur des artistes et de leurs créations”.


Le projet ne date pas d’hier, mais avait connu un sérieux coup d’arrêt quand ses initiateurs avaient perdu leur dernière maison réquisitionnée il y a deux ans. Ils ont du coup pris le temps de structurer le projet en déposant des statuts, afin d’avoir une meilleure visibilité.

Maintenant que cela est fait, les fondateurs vont chercher un nouveau lieu à pérenniser.