A Toulouse, la fabrique du signe prévoit quatre livres-objets en 2020

 

La nouvelle maison d’édition la fabrique du signe,  dirigée par Evelyne Coillot à Toulouse, édite des livres-objet, des histoires photographiques contemporaines autour de deux lignes éditoriales, l’intime et le territoire, de préférence axée sur le Sud, autour de la Méditerranée.

 

En 2020, elle prévoit de publier au moins quatre auteurs.

Le premier sera consacré à Schizophrenic Therapy de Théo Renaut et Baké, travail photo en partie déjà primé et exposé. Les photos de Théo Renaut sont publiées dans le NY Times, le Guardian, Le Monde, Libération… Utilisant la photographie comme médium principal de son histoire, Theo Renaut livre une oeuvre réalisée au Burkina Faso pendant trois ans, à base de photos, mais également de collages, gouaches et monotypes.

Theo Renaut

En 2019,  La Fabrique du Signe a publié Occasions, d’André Mérian. “On est partis sur le principe du ‘less is more’ de Mies van der Rohe, explique Evelyne Coillot, en adéquation avec la série de photos faites par le photographe, à la limite de l’abstraction.  Un bleu Klein froid pour toucher à la limite de la conceptualisation, élever les objets trouvés par l’auteur à Marseille. Un dos collé avec fils apparents pour la simplicité et la fragilité des objets. Les objets sont sans échelle, le petit côtoie le grand pour déstabiliser le lecteur qui s’attendrait à voir une ‘série’ monocorde d’objets. Le texte de Brice Matthieussent, suit les objets dans leurs pages”.

 

Pour chaque livre-objet, l’édition numérotée tirée à 400 exemplaires est bilingue français et anglais, et toujours accompagnée d’un texte d’auteur.

Chaque création de livre-objet est un concept unique de l’objet adapté à l’écriture photographique de l’auteur.

Le livre-objet est en financement participatif:

schizophrenic-therapy-theo-renaut-et-bake
le site en cours de création: sitelafabriquedusigne