RETROSPECTIVES  ET PERSPECTIVES

Quelques dates clés pour 2020

 

  • A Sète, au printemps, inauguration du nouveau conservatoire de l’agglomération, un bâtiment situé quai des Moulins, soit à l’entrée de Sète, quand on arrive de l’autoroute, signé de l’architecte Rudy Ricciotti.
    Le bâtiment va notamment héberger le musée international des arts modestes, le Miam.
  • A Alès, nouvelles présentations des collections du musée PAB
  • A Cahors, au printemps, réouverture du musée Henri-Martin.
  • A Toulouse, au printemps, réouverture  du musée Paul-Dupuy, fermé depuis avril 2019.
  • A Collioure (66), au printemps, 6è Biennale d’art sacrée (14 mars-15 avril). La  Biennale devrait accueillir autour de 130 artistes.
  • A Toulouse,  le 31 octobre 2020, réouverture du musée des Augustins
  • A Toulouse, incertitude sur  l’avenir du Château d’Eau, le pôle photographique de la ville.
  • La saison culturelle « Africa 2020 » :  deux labellisations en région
  • A Narbonne, automne 2020, ouverture de Narbo Via, musée présentant l’ensemble des collections antiques de Narbonne.  Architecte: Norman Foster. 
  • A Toulouse, un an de chantier pour la Fondation Bemberg
  • A Toulouse,  ouverture d’un tiers-lieu, au coeur de la Cartoucherie. Lieu mixte qui intègrera notamment le centre culturel BBB.
  • A Paris, expo au Palais de Tokyo pour Nicolas Daubanes (beaux-arts de Perpignan, lauréat du premier prix Occitanie d’art contemporain). Cette exposition est la  suite du prix Découverte décerné par les amis du Palais de Tokyo que l’artiste avait remporté en  janvier 2019. Son travail avait été présenté devant le jury par Sandra Patron, alors directrice du Musée Régional d’Art Contemporain de Sérignan (34). Nicolas Daubanes avait  également remporté le premier prix Occitanie d’art contemporain en mars 2017.
    Nicolas Daubanes, l’Huile et l’eau, 21 février-17 mai