Appel à candidature: Festival Vign’art 2020 (en Champagne)

Vign’art, 15 mai-15 septembre 2020
Répondre avant le 15 janvier 2020

Deuxième édition du Festival d’Art Contemporain et de Land Art en Champagne Vign’Art. Créé en 2018, www.vignart.fr permet aux candidats souhaitant exposer au coeur du vignoble champenois d’accéder directement aux sites retenus et transmettre leur(s) projet(s) aux équipes du Festival.

Instaurée par l’Association pour la Promotion de l’Art Contemporain et du Land Art dans le vignoble et la société JBD Events, Vign’Art mêle art contemporain et matériaux naturels visant à créer des oeuvres de grande ampleur dans un cadre 100% champenois.

Soutenu par les collectivités, notamment la Communauté Epernay Agglo Champagne et la Communauté de Communes de la Grande Vallée de la Marne, Vign’Art souhaite mettre en valeur le vignoble qui est à la base du Champagne aux yeux de tous.

L’édition Vign’Art #2 prévoit la réalisation de 12 œuvres réparties sur le territoire des deux communautés. Toutefois, les organisateurs se réservent le droit de modifier ce nombre. Annonce de la sélection: mars 2020

Une rémunération artistique de 8 000 € TTC sera attribuée à chaque artiste ou collectif sélectionné dont 6 500 € de frais artistiques et 1 500 € de droits d’auteur.
Le budget couvre l’intégralité des dépenses nécessaires pour la réalisation de l’œuvre et sera entièrement l’affaire de l’artiste.

Les œuvres :
– des installations in situ. Créées en pleine nature au sein d’un site naturel choisi, elles véhiculent un lien étroit tissé entre l’art et la nature.
– des créations originales, spécialement pensées et réalisées pour l’événement.
– Les œuvres sont éphémères. Leur durée de vie est de 3,5 mois minimum.
– Les œuvres proposées doivent être visuelles à savoir marquer visiblement le territoire. Ce qui exclut des œuvres uniquement sonores, ou bien des peintures ou des fresques.

– Les créations « monumentales » seront privilégiées dans le respect de l’échelle du territoire. Un équilibre entre la mise valeur réciproque de l’œuvre et du site naturel doit être atteint.

– Que ce soit dans la conception  de l’œuvre (matériaux, ancrage, etc.), son installation sur le site, son fonctionnement et son démontage, elle sera respectueuse de l’environnement. L’artiste est libre de choisir tous types de matériaux en respectant l’environnement du site. L’utilisation de matériaux issus de la nature et/ou du territoire, de matériaux recyclés ou utilisant l’énergie renouvelable tels l’éolien ou le solaire seront favorisés. Le plus serait aussi que les matériaux de l’œuvre fassent aussi l’objet d’un recyclage.
– Les conditions climatiques pouvant être extrêmes (vent violent, pluie forte, grêle possible l’été) les artistes doivent prendre en compte ces conditions et s’engagent à tout mettre en œuvre pour que les œuvres réalisées résistent aux intempéries.

Pour obtenir le dossier de candidature,
contact@bulles-millesimes.com