A Toulouse, le 90ème salon pour la société des artistes méridionaux 

L’une des plus anciennes sociétés d’artistes en région, voire la plus ancienne, tient son 90è salon du 26 novembre au 14 décembre à la Maison des associations, à Toulouse.
Aujourd’hui présidée par Jean-Louis Rouget, l’association a réussi à intégrer les collectivités au salon:  la Ville de Toulouse attribuera cette année comme l’an passé le « Prix de la Ville de Toulouse », et le Conseil Départemental de la Haute-Garonne décernera un nouveau prix, celui du « Jeune Talent ». La Société des Artistes méridionaux remet quant à  elle « le Darius ». Thème de cette 90è édition: La vie en rose.
L’exposition à la Maison des associations s’accompagne en outre d’une exposition d’oeuvres  au format imposé de 50 x 50 cm à l’accueil de la mairie de Toulouse, du 3 au 20 décembre (vernissage le mardi 3, 18h).

Un peu d’histoire

La Société des Artistes Méridionaux est créée en 1905 par des artistes et artisans d’art toulousains. La SAM organise sa première exposition dans une chapelle désaffectée, rue du Languedoc. Elle est à l’origine de l’Union Provinciale des Arts Décoratifs et, à travers elle, a une influence nationale. 

Architectes, décorateurs, sculpteurs vont modeler le décor toulousain tout au long du siècle.
De 1896 à 1923, Pujol aidé de Castex, Lupiac et Font travaillent à la décoration de la Salle des Illustres, de la Salle du Conseil et du Théâtre du Capitole.
Les architectes Castan, Joseph et Jean-Louis Gilet, Milloz, Isidore, les sculpteurs Vivent et Parayre, le décorateur Lineau sont très présents à travers la ville.

Après la première guerre, la SAM organise de grandes rétrospectives d’illustres invités comme Toulouse-Lautrec, Bourdelle, Jean-Paul Laurens.

De 1931 à 1934, Parayre et Bouillière ornent de sculptures et d’une toile monumentale la nouvelle piscine et le Parc Municipal des Sports.
De 1934 à 1935, la Bibliothèque Municipale est meublée et décorée par M. Alet, Bouillière, Clerc, Parayre, Rapp, Vivent et Saint-Saëns qui réalisera aussi des fresques pour le Centre Claudius-Regaud puis quatre tapisseries monumentales pour le foyer du Théâtre du Capitole.

Le 27 décembre 1935, la SAM est reconnue d’Utilité Publique.

En 1937, la SAM accueille, dès l’année de sa création, le Cercle Photographique des XII qui exposera dans ses Salons jusqu’en 1981 avant la naissance de la Galerie du Château d’Eau.

Après la seconde guerre, la SAM propose des expositions de grande ampleur : Le Siège et la Tapisserie du Moyen-Âge à nos jours, Le Costume et le Décor du Grenier de Toulouse, La Céramique Méridionale, La Gravure et son Métier…

De 1948 à 1957, les peintres Baboulet, Bergougnan, Bouillière, Espinasse, Fages, Font, Mélat, Poncelet, les sculpteurs Andrau, Druille, Monin et Parayre réalisent la décoration de la Chambre de Commerce. 

Les architectes des Méridionaux réalisent de grandes opérations d’urbanisme: l’aérogare de Toulouse-Blagnac, les arènes du Soleil d’or, le théâtre des Mazades, les bâtiments des Archives Départementales, des églises, des groupes scolaires, de grands ensembles immobiliers…

En 1978, la Société renaît après un sommeil de 11 ans.

extrait d’un historique rédigé par Françoise Alric – Luce Barlangue, publié sur le site de l’association

Affiches de quelques anciens salons de la société des artistes méridionaux