Edition: Hervé Di Rosa autour du monde

Le Sétois Hervé Di Rosa propose dans un livre un condensé du tour du monde qu’il a réalisé en 19 étapes depuis 1992.

« Quand je travaille au Mexique, en Asie ou en Afrique, je travaille avec des artisans qui n’ont pas besoin de moi. Ils ont déjà leur activité, ils prennent du travail en plus avec moi. Je ne travaille qu’avec des professionnels (les meilleurs, ceux qu’on m’a recommandé). Sur le continent africain, on s’est souvent trompé, on pensait que c’était pour aller aider les gens. Ça n’a rien à voir, que ce soit les tailleurs de bois d’Afrique ou les modeleurs mexicains qui font les arbres de vie en terre cuite, je ne travaille qu’avec des professionnels qui ont pignon sur rue”, explique Hervé Di Rosa sur le site de l’éditeur.

Depuis plus de vingt-cinq ans, Hervé Di Rosa, qui a  eu soixante ans cette année, est un artiste nomade qui voyage pour travailler. Il n’a pas fait tous ces voyages pour rendre compte de ce qu’il voyait dans son propre style mais au contraire pour adapter à chaque fois son travail aux techniques qu’il pouvait découvrir sur place au contact des artistes et artisans. C’est ainsi qu’il va découvrir l’art des icônes lors de la première étape en Bulgarie, le travail du bronze au Cameroun, des câbles recyclés en Afrique du Sud, de la laque en Asie, de  la céramique au Portugal, etc.

Dans ce livre abondamment illustré, Jean Seisser, l’ami, l’associé et le développeur d’Hervé Di Rosa, présente l’ensemble des étapes Autour du monde, et met à jour une démarche spécifique dans la production monumentale de l’artiste qui marque sa volonté de s’ouvrir au monde tel qu’il est, et tel qu’il va devenir.

Hervé Di Rosa a longtemps séjourné à Miami, comme à Séville et vit aujourd’hui à Lisbonne, revenant régulièrement à Paris et à Sète pour présider aux destinées du Musée International des Arts Modestes (MIAM).

Jean Seisser, Hervé Di Rosa autour du monde, Fage édition, 59€.
Relié, 24 x 30,5 cm, 496 p., 1200 illustrations,  octobre 2019. ISBN : 978 2 84975 531 0