- Publicité -


L’association des Sentinelles de la Paix porte un projet à Nagasaki et Hiroshima

 

Fin 2016, deux adhérents de l’association Les Sentinelles de  la paix, association créée en 2013 à Montauban par Alain Mila, se rendent dans les deux villes martyres d’Hiroshima et de Nagasaki. Suite à cette visite a commencé à prendre forme l’idée d’une action « Sentinelles de la Paix » sur ces deux sites: « En mémoire des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki ».

Après une rencontre avec le directeur du musée de la bombe à Nagasaki et le secrétariat de direction de Mayors for peace à Hiroshima, Les Sentinelles de la Paix ont construit un projet soutenu par Mayors for peace, association dont l’objectif principal est l’abolition de l’arme nucléaire.

Pour ce faire, les Sentinelles de la paix travaillent avec des communes adhérentes de Mayors for peace en France, des cinémas, des librairies  en proposant des performances “Sentinelles”, la création de jardin land art permanent, des expositions d’artistes pour la paix, des animations, débats, projections de films. 

L’association présentera ce projet dans le film “Dans un recoin de ce monde” le 14 septembre à 15h30 au cinéma Utopia à Tournefeuille 31170 (à côté de Toulouse). La projection sera suivie d’un débat animé par Jean-Jacques Siry et Alain Mila qui présenteront le projet de l’association avec les villes de Nagasaki et Hiroshima.