- Publicité -

A Montpellier, près de 80 000 visiteurs sont venus découvrir l’exposition des 100 artistes dans la ville

 
(crédit photo : Ville et Métropole de Montpellier – « Cent titres » oeuvre de
Clémentine Mélois, réalisée sur la façade du Monoprix Montpellier).
(photo d’ouverture: Franck Scurti)
Du 8 juin au 28 juillet s’est déroulée une exposition dans la ville, pour fêter l’ouverture du MoCo, l’Hôtel des collections le 29 juin.
Cette exposition (100 artistes dans la ville) s’est déroulée dans le cadre annuel des ZAT, les Zones Artistiques Temporaires, qui se déroulent chaque année.
 
La ZAT a lieu traditionnellement dans un quartier différent chaque année, mais cette année, elle se tenait exceptionnellement dans tout le vieux centre de la ville.
Cette année, la ZAT s’est déroulée sur deuxw mois, où près de 125 artistes ont investi les rues et ruelles de Montpellier, les vitrines des commerçants du coeur de ville, les cours et passerelles de l’Ecusson ou encore dans l’enceinte du Centre d’art – la Panacée, qui a, quant à lui, enregistré environ 12 000 entrées pour l’exposition la Rue, Où le monde se crée.
 
Les visiteurs pouvaient suivre l’un des parcours initiatiques proposés, accompagné de médiateurs ou en visite libre à l’aide de l’application développée pour la manifestation. La ville était ainsi redessinée par les artistes émergents ou bien de renommée internationale.
En 2020, la ZAT reviendra à sa forme originelle et réinventera le quartier des Aubes à Montpellier.
 
(crédit photo : Ville et Métropole de Montpellier – « Cent titres » oeuvre de Clémentine MELOIS, réalisée sur la façade du Monoprix Montpellier) .