- Publicité -


A Toulouse, dix graffeurs pour une fresque sur le périphérique

L’Etat et la ville de Toulouse ont proposé à dix graffeurs toulousains de réaliser une fresque sur un mur anti-bruit long de 236 mètres, divisé en dix séquences de 23 mètres chacune.

Le mur, réalisé du 22 au 26 juillet, se situe sur le périphérique de la ville, au niveau de l’échangeur des Ponts-Jumeux.

Chacun des dix artistes (Azek, Dely, Der, Lenz, Padre, Reso, Sike, Snake, Soone et 2Pon), a pu faire ce qu’il souhaitait, la ville n’ayant imposé aucun thème particulier.

L’Etat qui a financé entièrement le projet, y a consacré une enveloppe de 50 000 €, à mettre en parallèle avec les 30 000€ dépensés chaque année pour nettoyer les graffitis autour du périphérique.

Quelque 140 000 véhicules passent tous les jours devant ce mur. L’Etat et la ville pourraient proposer d’autres murs aux street-artistes prochainement.

Crédits photo: compte Instagram @deca313