- Publicité -


A Saint Antonin Noble Val, Cheminements d’artistes, un salon à l’histoire singulière

 

Le salon, créé il y a une quarantaine d’années pour et par les artistes de la commune, a été repris par la société des Amis du Vieux Saint Antonin. Au sein de cette association, Mathilde Amilhat a pris en charge l’organisation du salon, il y a trois ans, dans le but de le transformer.

Après en avoir changer le nom, elle lui a donné un véritable regard.

Cheminements d’Artistes souhaite mettre en avant le mystère de l’élan qui détermine la mise en mouvement créative des artistes ; et peut-être, dévoiler un peu de cette intimité de l’artiste dans son atelier, confronté à son travail de tous les jours ; ce qui est de l’ordre du quotidien de l’artiste qui semble trop sacralisé pour la plupart des gens.

« Ce qui me tient à cœur, c’est de créer un lien fort avec les artistes, entre les artistes, et entre les artistes et le public, ce dernier lien étant le plus difficile à faire exister. C’est la raison pour laquelle des artistes déjà présents les années précédentes côtoient de nouveaux artistes. Les cheminements des uns s’entrecroisent avec ceux des autres. C’est aussi pour cela que je choisis de préférence des artistes régionaux. Ils peuvent ainsi plus facilement se rencontrer et rencontrer le public de l’exposition.»

Cette année Cheminements d’Artistes recevra 17 artistes :
Delphine Alliens, Valérie Andriantsiferana, Virginie Cavalier, Eric Demelis, Nicole Guidi, Sébastien Grenier, Ekin Kirimkan, Elisabeth Lombard, Catherine Maucourt, Danielle Mayran, Patricia Noero, Sarah Safar, Syl Selma, Odile Viale, We are vertikal et Zabou M.

Elle-même artiste, Mathilde Amilhat préfère ne rien mélanger : elle prend le rôle d’organisatrice de cette exposition et n’expose donc pas ses propres travaux. Elle réalise en revanche le catalogue de cette exposition ainsi qu’un site internet qui présente tous les artistes participants.

Cheminements d’Artistes, 12 juillet-15 août. Saint Antonin Noble Val (82).