- Publicité -


Retirada: pour l’artiste audois VanBinh, une oeuvre à Montolieu, une suite pour Rivesaltes

 

L’artiste plasticien audois VanBinh a présenté à Montolieu (11) une œuvre monumentale réalisée au terme d’une résidence d’artiste avec 46 collégiens et six enseignants du collège de Cuxac-Cabardès, dans l’Aude.

Voir notre article consacré à la réalisation de l’oeuvre avec les collégiens

2019-06-15 France-Occitanie-Aude-Montolieu-Usine de la Manufacture- Installation Oeuvre Monumentale La Retirada Montolieu Collège Antoine Courrière et Plasticen VanBinh

Ce travail s’inscrit dans le cadre des manifestations de commémoration des 80 ans de La Retirada, événement de la guerre civile espagnole marquant l’exil à travers les Pyrénées de la population qui fuyaient en hiver 1939, la future dictature franquiste.

VanBinh a mis en place un projet complet, permettant aux élèves de réfléchir dans un premier temps, à un logo pour identifier leur dossier de presse, ensuite de créer une performance théâtrale symbolique pour une représentation en public lors de l’inauguration officielle, enfin de participer à la réalisation de l’ œuvre  de VanBinh, « Ex.ils » alliant street art et sculpture en acier.

Ce mémorial permanent, à Montolieu, est situé à l’entrée de l’ancienne usine de draps, au pôle culturel « L’Apostrophe », lieu ayant accueilli un camp de réfugiés intellectuels espagnols.

La sculpture réalisée par l’artiste, est une longue plaque en acier marquée de 16 impacts de balles, barrant des silhouettes fantomatiques. Les impacts de balles patinés à la fusion de bronze, sont la représentation des premiers accords à la guitare, de la chanson « No pasaran », hymne des républicains espagnols. La sculpture monumentale a été inaugurée le 20 juin.

L’œuvre a une répercussion inattendue: elle a été présentée lors d’un séminaire européen par Laure Maurice et Brigitte Sarda, professeures du collège participantes au projet.

Cette session sur « l’art dans les camps » réunissait des directeurs de mémoriaux allemands, des artistes plasticiens internationaux, ainsi que des professeurs d’histoire-géographie français. Le concept du projet réalisé par les collégiens de Montolieu avec VanBinh a retenu l’attention des participants et des responsables éducatifs du camp de Rivesaltes.

Suite à cette réception de son travail, l’artiste a proposé d’offrir au Mémorial de Rivesaltes, seul lieu de mémoire actuel et dernier témoin historique de cette époque en Occitanie, une suite à l’œuvre de Montolieu.