- Publicité -

 



A Montpellier, le MoCo inauguré en présence du ministre de la culture


Le MoCo, nouveau centre d’art dédié aux collections privées a ouvert ses portes fin juin à Montpellier, au sein de l’Hôtel Montcalm, en présence du ministre de la culture Franck Riester.

Le ministre s’est engagé à ce que le lieu soit labellisé “centre d’art d’intérêt national” début 2020.

Pour ce week-end inaugural, le nouveau centre d’art et sa première exposition étaient gratuites. Plusieurs milliers de personnes ont découvert les lieux lors de cette inauguration.
Le MoCo est également la structure ombrelle qui regroupe cet Hôtel des Collections, mais également la Panacée et de l’Ecole des Beaux-Arts.

L’exposition inaugurale présente pour la première fois au public les chefs d’oeuvre de la collection Ishikawa. Relativement récente, car initiée en 2011 par Yasuharu Ishikawa, entrepreneur japonais né en 1970 à Okayama, cette collection privée est présentée sous le commissariat de Yuko Hasegawa, directrice artistique du Musée d’Art Contemporain de Tokyo (MOT). A voir jusqu’au 29 septembre.

De gauche à droite: Yuko Hasegawa, commissaire de l’exposition inaugurale,  Vanessa Bruno, Présidente du MOCO, Philippe Chiambaretta, architecte du MOCO, Nicolas Bourriaud, directeur général et Philippe Saurel, Maire de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole.