Montpellier met en lien ses expositions phares de l’été

 

Montpellier met l’accent sur les arts contemporains pour cet été 2019.

Mais elle le fait en mettant en lien les trois grands événements du mois:

  • l’ouverture du centre l’art le MO.CO (Montpellier contemporain)
  • l’exposition 100 artistes dans la ville
  • l’exposition contemporaine du Musée Fabre dédiée à l’artiste montpelliérain Vincent Bioulès

Vincent Bioulès fut notamment l’un des membres historiques des mouvements avant-gardistes ABC Productions, et Supports/Surfaces, au début des années 70, avant de passer à la figuration. Et le mouvement ABC Productions  dont il faisait alors partie fut à l’initiative de la première édition de “100 artistes dans la ville” en mai 1970.

Pour fêter l’ouverture du Mo.Co, son directeur Nicolas Bourriaud a eu l’idée d’accompagner cette ouverture d’une exposition conçue dans le vieux centre de Montpellier, “100 artistes dans la ville”, en hommage à la première expo de ce nom près de cinquante ans plus tôt.

De son côté, le musée Fabre, qui expose plus de 200 oeuvres de Vincent Bioulès, montrant aussi bien les oeuvres de sa période abstraite que des nues, des paysages, ou des portraits, a choisi de démarrer l’exposition dans le hall Buren du musée, par les portraits des acteurs du mouvement Support/Surface, peints par Bioulès en 1990. La série s’intitule: “Je suis, tu es, vous êtes, ils sont, ou la leçon du temps et de l’amitié”. Dans la série se trouve notamment son autoportrait… le portrait figuratif d’un peintre qui fut l’un des membres d’un groupe phare de l’abstraction au début des années 70.