- Publicité -


A Montauban, les artistes piliers de l’art

 

Onze artistes seront présents le 22 juin place nationale pour clore les JAS, le jeu des apparitions du samedi.

Maurice Baux, libraire qui officie Place Nationale à l’enseigne de Baux Livres l’affirme haut et fort avec également une bonne dose d’humour : « Je suis l’unique bouquiniste-bolegayre de France et de Navarre”, comprenez bouquiniste « agitateur »…

Jamais à court d’idées, il a mené pendant dix samedis une opération feuilletonesque intitulée le JAS, le Jeu des Apparitions du Samedi.

Il a d’abord baptisé dix piliers de cette place du nom de dix artistes montalbanais contemporains bien vivants et qui lui font confiance en laissant leurs œuvres dans sa boutique. Il y a un pilier désigné comme “le Fournié”, un autre “le Brignac”, ou encore « le Duchein », etc. Et puis, chaque samedi pendant dix semaines, il a accroché de bon matin une oeuvre voilée sur un des piliers baptisé.

De 8h à 11h30, les passants pouvaient donc découvrir quel artiste allait être mis en valeur, aidé en cela par le nom du pilier. Puis à 11h30 précises, Maurice Baux, accompagné de l’artiste du jour, dévoile l’oeuvre, le tout en musique grâce à la participation de différents musiciens … Et à 11h44 précises, un autre joyeux drille, Patrick Fonzes, de la Maison du Crieur, procède à la criée du samedi : juché sur une estrade, coiffé d’un tricorne, il “crie” un peu l’histoire de la ville et son actualité culturelle de la semaine… le tout devant un public qui peut parfois dépasser la centaine de personnes.

Ont ainsi eu droit à leur pilier de JAS, Jean-Claude Fournié, Rosendo Li, Brignac, Rueda, Gregory Pamadou, Nonoko, Rémy, Serge Martin-Robin, Paul Duchein et Babar.

Une onzième invitée, Jessica Nodin, est venue enrichir le JAS de manière spontanée: ”Quand j’ai vu la qualité de son travail, je n’ai pas hésité une seconde, précise Maurice Baux. C’est donc tout naturellement qu’un rendez-vous du JAS fut consacré à Jessica l’inattendue. »

Tant qu’à apporter un peu de diversité dans l’animation du JAS, le bouquiniste bolegayre a greffé d’autres cérémonies du même acabit à l’événement. C’est ainsi que, à la demande du libraire, Jean-Claude Bardet propriétaire de la coutellerie Napoléon, le plus vieux commerce de la ville et voisin sur la place Nationale de Baux Livres a décerné au peintre Gregory Pamadou responsable de l’Académie Ingres, créateur de la revue du Boustrophédon, le prix du CCI pour Commerce, Créatif, Imaginatif…

La première saison des JAS 2019 va se terminer en apothéose le samedi 22 juin, avec les 11 artistes célébrés réunis sur la place autour de 11 nouvelles œuvres à dévoiler. Animation, surprises et mystère révélés assurés.

Voir également les rencontres réalisées avec
Jean-Claude Fournié
Jessica Nodin

(Maurice Baux, Jessica Nodin. Crédit: Maurice Baux)

 

Dévoilement de l’oeuvre de Jean-Claude Fournié. Crédit Maurice Baux.

Le récapitulatif du Jeu des Apparitions du Samedi (JAS) (par Maurice Baux en personne)

– 30 mars, baptême des dix piliers aux noms de dix artistes familiers du lieu, ou l’art de se prendre un pilier avec le sourire.
– 6 avril, apparition sur Le Fournié de Entre deux mondes,  peinture sur bois.
– 13 avril, apparition sur Le Martin-Robin de Massai, bas-relief en bois.
– 20 avril, apparition sur Le Brignac de Notre Dame, peinture de bois.
– 27 avril, apparition sur Le Rueda de La controverse des linguistes, dessin polychrome.
A cette occasion Jean-Marc Rueda a reçu officiellement l’insigne de l’Ordre du Mérite du Stylo Bic Quatre Couleurs, pour services rendus au Verbe pour l’ensemble de son oeuvre.
– 4 mai, apparition sur Le Rémy de Trois notes de Malbec, triptyque de sérigraphies bichromes ponctuées d’une sobre note rouge.
– 11 mai, apparition sur Le Pamadou de Avec Napoléon, peinture héraldique.
Pour l’établissement de son Académie Ingres, à la demande du bouquiniste bolegayre instigateur du Prix du Commerce Créatif Imaginatif (CCI), Grégory Pamadou a reçu la Coupe 2019 du CCI, des mains de Jean-Claude Bardet, PDG de la coutellerie Napoléon maison fondée en 1823, plus ancien commerce de la cité d’Ingres.
– 18 mai, apparition sur  Le Duchein de Le hasard ne sonne qu’une fois … , boite onirique.
– 24 mai, apparition sur Le Fournié de Jean Genet, portrait peint sur bois.
– 1 er juin, apparition sur Le Brignac de Irrévérences, triptyque dessin crayon encre bic feutre de l’ « inattendue » Jessica Nodin.

 » … la vérité de l’art de Jessica Nodin est peut-être révélée dans l’étrange réalisme de sa représentation parfaite du plus infime détail dans l’aile ou l’œil d’une mouche grandeur nature ; ou peut-être dans sa conjugaison irrévérencieuse d’une maîtrise académique de la forme au service d’un détournement sémantique violent et profond de stéréotypes en vogue.  Bref, l’art de Jessica Nodin n’est pas anodin …  » (extrait des chroniques du JAS)

– 8 juin, apparition sur Le Nonoko de Hoverboard versus drone,  triptyque infographique.
– 15 juin, apparition sur Le Babar de  » La Joconde peintre  » , collage et assemblage bois polychrome.

– 22 juin  à 11H30 précises, CLÔTURE DU JEU DES APPARITIONS DU SAMEDI (JAS 2019) :  » TOUS EN SCÈNE ! « 

Tour à tour, chaque artiste du JAS 2019 dévoilera lui-même sur son pilier nominal une oeuvre nouvelle. La cérémonie sera rythmée par le duo-violon cornemuse de Noé et Guilhem.