- Publicité -


Marbre: un nouveau pont pourrait doper la production du marbre de Moulis (09)

 

Le marbre du Moulis est connu depuis l’époque romaine, mais en raison d’un pont très étroit, il est impossible d’extraire des blocs de plus de 15 tonnes de la carrière, toujours en activité aujourd’hui et qui emploie quatre salariés.

Pour remédier à cette difficulté, la mairie de Moulis projette de construire un pont plus large qui permettra alors à la carrière de répondre à des demandes plus volumineuses. Les travaux devraient démarrer fin 2019.

Le marbre de Moulis se retrouve aussi bien dans la cathédrale de Westminster à Londres qu’au Palais de Versailles.

La société italienne Escavamar, qui commercialise le marbre de la carrière a de son côté acquis un terrain à Saint-Girons pour pouvoir découper les blocs en fonction des demandes des clients.

Cet été, pour la cinquième année, l’association du Patrimoine moulisien, en partenariat avec la marbrière, organise des journées découvertes du 30 juillet au 6 août.