- Publicité -

Dans les Corbières, Philippe Aïni propose une double expo à la coop’art 

 

Installé depuis des années dans les Corbières, l’artiste Philippe Aini a rajouté une casquette à ses activités il y a trois ou quatre ans: il a racheté l’une des plus grandes coopératives viticoles régionales, au coeur des Corbières, à Servies-en-Val (11) pour la retaper et la transformer en lieu qui héberge à la fois son atelier de création et deux vastes salles d’exposition.
Chaque année, du printemps jusqu’aux premiers jours de l’automne, il organise une grande exposition dans ce lieu atypique.
Pour le cru 2019, Philippe Aini a décidé de n’exposer que deux artistes dans ce lieu.
L’une des deux salles présentera le travail d’un artiste peintre décédé il y a plus de 35 ans, le peintre et poète nantais Daniel Robert.
“Je n’ai découvert son travail que très récemment, explique Philippe Aini, car sa famille est basée non loin de Carcassonne. Quand j’ai découvert son travail, je n’ai pas hésité une seconde, il fallait que je l’expose! Et depuis que je montre son travail, je vois que cela suscite un véritable intérêt chez les collectionneurs. Cela va donc être une vraie découverte”.
Dans l’autre salle, Philippe Aïni va montrer ses derniers travaux dans une exposition intitulée “L’art en croix”, et sous-titrée “De l’art à croire, de l’art d’y croire”, exposition qui comprendra toute une série de grands Christs, mais également des moulages de corps et des boîtes où l’artiste “règle ses comptes avec les curés”.
“Mais je vais aussi montrer mes derniers travaux, notamment mes derniers travaux qui utilisent les matelas. Jusqu’ici, j’ai beaucoup utilisé la bourre de matelas dans les oeuvres, cela permettait de donner du relief à mes créatures. Depuis peu, j’utilise aussi les ressorts, et cela mène évidemment dans des directions tout à fait différentes”.

 

L’exposition ouvre le 7 juin, mais l’inauguration se fera le 12 juillet à 18 heures: à l’occasion du banquet du livre de Lagrasse, se tiendra alors à la Coop-art une soirée autour des quarante ans des éditions Verdier.