En cette période d’élections, zoom sur les portraits d’Etienne Establie, Lumière sur l’Assemblée Nationale

 

Représenter nos représentants, voilà une manière de repenser le portrait contemporain. Le Toulousain Étienne Establie choisit de mettre en scène la lumière du politique sous les feux de l’hémicycle.

La lumière brutale de l’hémicycle accentue la dureté des visages de ces personnages dans leur travail quotidien et propose une autre lecture des codes politiques, différente de nos écrans quotidiens à la luminosité artificielle et éphémère.

Ces femmes et hommes politiques aux traits plus ou moins connus sont saisis comme des instantanés mais paraissent plus réels que leurs représentations télévisuelles. Le premier regard nous interroge sur le sens de ces portraits.

L’intemporalité de ces prises de vue uniques est sublimée par le choix de la peinture à l’huile. Cela les rend à jamais immortelles, à rebours de ces flots d’images numériques au flux sans cesse renouvelés.

Ces oeuvres sont des sauvegardes physiques de nos attentes personnelles : elles nous lient à ces représentants politiques. Par leur force d’expression, elles marquent notre rétine jusqu’au souvenir.

La matérialité de la peinture impose la présence. C’est à travers cette technique qu’Étienne Establie souhaite nous rapprocher de la vie politique contemporaine que nos écrans familiers ont tendance à éloigner.

 

A voir à Toulouse, 14-27 juin
, dans l’atelier/galerie du peintre au 64 bis rue de la Colombette